France / Australie : la peur bleue des supporters

Petit tour de France pour voir comment les supporters ont vécu le premier match des Bleus à la Coupe du monde en Russie, ce samedi 16 juin. 

À Marseille (Bouches-du-Rhône), comme partout dans le pays, dès le coup de sifflet final, c'est un gros ouf de soulagement après le premier match des Bleus. Parce que pendant 90 min, les supporters de l'équipe de France ont souffert en même temps que les Bleus. À Mâcon (Saône-et-Loire), chez l'homme du match, Antoine Griezmann, c'est la délivrance quand l'enfant du pays ouvre le score sur pénalty.

La panoplie des supporters de sortie

Mais à l'égalisation des Australiens, c'est la douche froide. Finalement, tout est bien qui finit bien grâce à Paul Pogba, mais quand même, la France des Bleus voudrait un peu plus qu'une victoire à l'arraché face à l'Australie, parce que les fans rêvent d'une nouvelle belle histoire. La panoplie des supporters est ressortie des placards et les rendez-vous entre amis ou collègues déjà cochés dans l'agenda. Tout le monde est prêt pour que la Marseillaise résonne avec panache contre le Pérou jeudi prochain.

Vous êtes à nouveau en ligne