Mondial : l'avenue des Champs-Elysées comble

France 3

Avant même le coup d'envoi du match, l'avenue des Champs-Élysées était noire de monde. Julien Gasparutto a suivi sur place la liesse des supporters français.

Ce dimanche 15 juillet, jour de la finale de la Coupe du monde, les supporters arrivent pas milliers, "et même par dizaine de milliers" rapporte le journaliste Julien Gasparutto, en direct depuis les Champs-Élysées. "C'est un flot continu qui ne s'arrête plus, décrit le journaliste, tous sont drapés de bleu-blanc-rouge, de maillots tricolores, ça crie, ça danse, ça chante, ça monte sur les abris de bus, les kiosques !", poursuit l'envoyé spécial. 

Un deuxième jour de fête nationale

Dès le début de l'après-midi de ce dimanche 15 juillet, les cafés et les restaurants étaient remplis, "et même dans la rue, directement sur leur téléphone" précise le journaliste. Une ambiance bruyante et joyeuse tout au long du match. "À chaque but on a entendu des clameurs retentir jusqu'au coup de sifflet final", raconte l'envoyé spécial. C'était "une explosion de joie, tout le monde est sorti alors des cafés et des restaurants pour investir cette avenue des Champs-Elysées qui portent bien son nom de plus belle avenue du monde". Une avenue où en 1998 déjà, plus d'un million de personnes était venu y fêter la victoire des bleus. "On en attend autant ce soir. Sur les Champs-Élysées, c'est donc un deuxième jour consécutif de fête nationale", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne