Coupe du monde : le sacre des Bleus et la liesse populaire

FRANCE 3

Les Bleus emmenés par Didier Deschamps vont ramener en France le trophée Jules Rimet après la victoire 4 à 2 contre la Croatie en finale de la Coupe du monde. Partout en France, la population a vécu un moment historique.

Une deuxième étoile dans le ciel bleu de Paris... La France est championne du monde, le pays, à l'unisson, exulte. "On a gagné, partout vous allez voir du monde", entend-on dans les rues du pays. Quelque 90 minutes plus tôt, à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), ville de Didier Deschamps, on entonne la Marseillaise. Et 18 minutes plus tard, la salle de la ville s'embrase. Même joie dans les rues de Paris (Ile-de-France). Et dans la ville de Benjamin Pavard, le premier but est encore une fois une délivrance.

Le sacre de la jeune génération

Mais la joie est de courte durée, les ardeurs françaises sont touchées par le premier but croate. "Ils ont faim, ils ont la plus belle mentalité", dit un supporter français pendant le match. Tous s'en remettent alors à Antoine Griezmann. Ce dernier transforme un penalty, et la liesse s'empare alors de la place de la Bastille. Malgré quelques frayeurs, les fans ont confiance. Et dans la deuxième mi-temps, la France déroule... c'est le troisième puis le quatrième but. Au coup de sifflet final, les Champs-Élysées se remplissent. Vingt ans après le premier sacre de l'équipe de France, la jeune génération a désormais sa Coupe du monde, et est prête à faire la fête toute la nuit.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne