Coupe du monde 2018 : l'épopée de l'équipe de France

France 3

En plateau, Jean-Sébastien Fernandes revient sur le parcours des Bleus de Didier Deschamps dans ce Mondial 2018, qui s'est terminé dimanche 15 juillet par la victoire de la France, 4 à 2, face à la Croatie.

Les Bleus ont remporté dimanche 15 juillet leur seconde Coupe du monde. Quatre buts, face à la Croatie qui leur ont permis en Russie de soulever le trophée Jules Rimet. Et pour l'équipe de France, le parcours n'a pas été simple. L'aventure démarre le 22 mai dernier. "Qui eut dit à ce moment-là que la France, 54 jours plus tard, serait championne du monde", interroge Jean-Sébastien Fernandes en plateau. Les Bleus sont alors en train de préparer leur départ en Russie.

Une équipe plus que solide

Puis, lors du match France-Australie, "le premier but de Griezmann lance l'aventure des Bleus, c'est un peu le soulagement avec un premier match et une première victoire", poursuit le journaliste. Autre étape marquante : le match de la France contre le Danemark. "C'est le doute qui s'installe, tous les spécialistes le disent, c'est le pire match du Mondial. C'est un match catastrophique, et on doute des capacités de cette équipe", analyse le journaliste. Mais le match face à l'Argentine relance les Bleus. "C'est un show planétaire, la France montre un visage incroyable contre l'Argentine. Benjamin Pavard est la révélation", souligne le journaliste. La victoire est forte : 4 buts à trois.

Et la France a aussi pu compter sur la solidité de son équipe. Raphaël Varane, Hugo Lloris, Samuel Umtiti... des joueurs qui se montrent décisifs. Et aussi, un atout de poids : le jeune Kylian Mbappé, 19 ans, qui sait faire la différence lorsqu'il le faut. "Seul Pelé avait marqué à 19 ans dans un Mondial", souligne Jean-Sébastien Fernandes. Et la victoire doit avoir un goût particulier pour le joueur du PSG, lui qui n'était pas né lors de la victoire des Bleus en 1998.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne