Coupe Davis : une dernière chance pour la France

France 3

En duplex depuis le stade Pierre-Mauroy, à Villeneuve-d'Ascq (Nord), le journaliste Jean-Sébastien Fernandes fait le point sur la finale de la Coupe Davis, qui oppose la France et la Croatie dimanche 25 novembre.

Qui va jouer le match simple, dimanche 25 novembre, dans le cadre de la finale de la Coupe Davis qui oppose la France à la Croatie ? "Il n'y avait pas un gros suspense : c'est Lucas Pouille qui sera aligné par le capitaine dans quelques minutes maintenant, sur ce cours à Villeneuve-d'Ascq (Nord). Le numéro un français, qui avait été écarté des simples vendredi [23 novembre], forcément un peu déçu, va remplacer Jérémy Chardy, qui manifestement n'a pas convaincu", explique le journaliste Jean-Sébastien Fernandes, en duplex depuis le court.

Le Croate Marin Čilić en épouvantail

"Lucas Pouille, c'est le régional de l'étape. C'est lui qui avait apporté à la France, il y a un an, exactement le point de la victoire en Coupe Davis face aux Belges. Il sera soutenu ici par 27 000 spectateurs. Il y a déjà une ambiance électrique ici. On jouera à guichets fermés. Si jamais Lucas Pouille parvenait à battre Marin Čilić, le numéro un croate, dans ce match 4, il y aura un match 5. Il y a deux options sur la table : Pierre-Hugues Herbert ou Jo-Wilfried Tsonga, qui s'est blessé vendredi", ajoute le journaliste. Alors, peut-on croire au miracle ? "Bien sûr. Puis Maric Čilić, bien qu'il soit dans le top 10 mondial, numéro 7, vainqueur de Grand Chelem, il n'est pas invincible. Oui, il est venu en mission ici pour remporter sa première Coupe Davis (...). Avec ce public, dans cette salle, on va croire à l'exploit", conclut-il.

Vous êtes à nouveau en ligne