Coupe du monde de football : "Même si l'équipe de France actuelle est excellente, celle de 98 était meilleure"

RADIO FRANCE / FRANCEINFO

Avant son départ en Russie pour la Coupe du monde de football, le directeur des sports de Radio France, Jacques Vendroux, a répondu aux questions des internautes.

J-3 avant le début de la Coupe du monde en Russie. L'équipe de France a réalisé une série de matches amicaux en demi-teinte. Après avoir disposé facilement de l'Irlande (2-0), puis de l'Italie (3-1), les Bleus de Didier Deschamps ont laborieusement arraché un match nul aux Amércains et montré des signes de faiblesse. Jacques Vendroux, directeur des sports de Radio France, a répondu aux internautes lors d'un Facebook Live.

L'équipe de France

Noms des 23 joueurs de l\'équipe de France de foot
Noms des 23 joueurs de l'équipe de France de foot (FRANCK FIFE / AFP / RADIO FRANCE / STEPHANIE BERLU)

Les joueurs français sont arrivés dimanche soir dans leur camp de base situé à Istra, près de Moscou. Après une préparation qui a duré 18 jours, les Bleus vont faire leur entrée dans la compétition samedi 16 juin face à l'Australie.

Composé de joueurs évoluant dans les plus grands clubs européens, le groupe France est "excellent, peut aller loin dans la compétition", estime Jacques Vendroux. Mais selon le directeur des sports de Radio France, ce groupe n'égale pas encore l'équipe de 1998, ni celle de 1984 dirigée par Michel Hidalgo et championne d'Europe pour la première fois de son histoire. "Les joueurs actuels sont forts, mais il y avait des individualités très marquantes en 1984 avec des joueurs comme Platini ou Giresse et Zidane ainsi que Deschamps en 1998. Il faudrait que cette équipe ait un vrai leader afin qu'elle puisse égaler celles de 1984 et de 1998."

Si l'équipe de France ne développe pas un jeu collectif "extraordinaire", elle est néanmoins prête pour ce Mondial. Jaques Vendroux distingue les matchs amicaux des rencontres en compétition qui "interdisent le droit à l'erreur et impose que le jeu en équipe soit brillantissime."

Les joueurs

Pour Jacques Vendroux, humilité et fantaisie se côtoient au sein de cette équipe de France. Les Bleus de 2018 font, pour la plupart, preuve d'espièglerie et d'insouciance, des traits de caractère pouvant leur profiter durant la compétition. Ce côté également "provocateur ne peut faire que du bien à cette équipe de France" qui doit tout de même respecter les règles de vie instaurées par le sélectionneur Didier Deschamps.

20 ans après le sacre mondial de l'équipe de France, il y a "évidemment un peu de pression, un clin d'œil" à la génération de 1998. L'équipe de 2018 affiche une moyenne d'âge de 25,6 ans contre 26,7 ans pour celle qui a été championne du monde. Le directeur des sports de Radio France rappelle toutefois qu'Henry et Mbappé affichent quasiment le même âge à l'aube de leur première Coupe du monde respective et que Mbappé "est tout à fait capable d'assumer aussi cette pression".

Didier Deschamps

Didier Deschamps l'a déjà fait une fois. Celui qui était alors capitaine de l'équipe de France avait remporté la Coupe du monde en 1998. Désormais sélectionneur, il espère remporter la Coupe du monde en tant qu'entraîneur. Jacques Vendroux considère que le sélectionneur est pour l'instant le seul véritable leader d'une équipe qui cherche encore son "taulier". Le brassard de capitaine décerné à Hugo Lloris "n'est pas une mauvaise idée, sauf si ses performances tendent à baisser".

Les adversaires des Bleus

Dates des premiers matchs de l\'équipe de France au mondial de foot en Russie
Dates des premiers matchs de l'équipe de France au mondial de foot en Russie (MAXPPP / RADIO FRANCE / STEPHANIE BERLU)

La France devra faire face à l'Australie, au Pérou, et terminera sa campagne du premier tour par le Danemark. Des adversaires qui semblent être à la portée des Bleus.

Les joueurs français pourront s'inspirer des précédentes éditions pour se rappeler l'importance du premier match contre l'Australie, qui revêt une importance capitale : "Il faut absolument gagner le match car dans ce mini-championnat la première victoire et les trois points vous placent dans une position assez favorable", explique Jacques Vendroux, qui prend pour exemple le Mondial de 1998 et la victoire 3-0 face à l'Afrique du Sud qui a permis aux Bleus de gagner "en confiance, en sérénité", contrairement à la défaite inattendue face au Sénégal, entraînant l'élimination de la France et ce, dès le premier tour.

Un Mondial en Russie

La 21e édition de la Coupe du monde se déroule en Russie. Les stades choisis sont répartis en quatre pôles géographiques lors de la phase de poules afin de limiter les déplacements des équipes. Dans la région nord-ouest se trouvent les enceintes de Kaliningrad et Saint-Pétersbourg. Dans la région centre, il y a les deux stades de Moscou et celui de Nijni Novogorod. Dans la région est, il y a Saransk, Kazan, Samara et Ekaterinbourg et enfin dans la région sud, il y a Volgograd, Rostov-sur-le-Don et Sotchi.