France-Belgique : dans quel état d'esprit les Belges abordent-ils la demi-finale ?

France 2

En duplex depuis Bruxelles (Belgique), notre journaliste Valéry Lerouge décrit l'ambiance qui règne dans les rues de la capitale belge, à l'approche de la demi-finale du Mondial contre la France. 

À quelques heures du début de la rencontre entre la France et la Belgique en demi-finale de la Coupe du monde de football, notre journaliste Valéry Lerouge, en duplex depuis Bruxelles (Belgique), décrit l'ambiance qui règne de l'autre côté de la frontière. "Il y a beaucoup d'excitation à quelques heures du coup d'envoi. On croise des supporters ou des travailleurs à la pause-déjeuner qui sont déjà habillés aux couleurs des Diables Rouges. Il y a aussi beaucoup d'appréhension. Personne n'ose imaginer que l'aventure s'arrête après l'exploit des Belges vendredi face au Brésil", explique notre journaliste. 

Les Belges n'ont plus atteint les demi-finales depuis 32 ans

"Cela faisait 32 ans que la Belgique ne s'était pas qualifiée en demi-finale. Cette année, leur équipe semble taillée pour l'emporter. Jouer contre la France décuple les enjeux. La rivalité entre la France et la Belgique n'est pas une légende. Les Belges tiennent une opportunité rêvée de montrer que le petit pays par la taille peut rivaliser avec le grandIls n'ont pas l'intention de laisser passer cette chance", conclut Valéry Lerouge. Le coup d'envoi de la rencontre entre la France et la Belgique sera donné à 21 heures à Saint-Pétersbourg (Russie).  

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne