Coupe du monde : un ambassadeur américain défie son homologue belge avant le match des deux pays

L\'ambassadeur des Etats-Unis au Royaume-Uni, Matthew Barzun, lors d\'une cérémonie à Runnymede, le 22 novembre 2013.
L'ambassadeur des Etats-Unis au Royaume-Uni, Matthew Barzun, lors d'une cérémonie à Runnymede, le 22 novembre 2013. (BEN STANSALL / AFP)

En cas de défaite de son pays en 8e de finale, il promet de cuisiner des pancakes à l'ambassade de Belgique au Royaume-Uni. En cas de victoire, il se verrait bien déguster des gaufres belges à son ambassade.

La Coupe du monde ne laisse pas insensible les leaders politiques, qui n'hésitent pas à mettre en avant leur amour du ballon rond depuis le début de la compétition. Et ils ne sont pas en reste quand il s'agit de parier sur les matchs. A quelques heures de la rencontre entre la Belgique et les Etats-Unis pour les huitièmes de finale, mardi 1er juillet, l'ambassadeur américain au Royaume-Uni a défié sur Twitter son homologue belge.

"Cher Ambassadeur Trouveroy, écrit Matthew Barzun, représentant des Etats-Unis outre-Manche. Comme nous sommes tous les deux fans de football et que les équipes de nos deux pays s'affrontent ce soir, j'ai pensé à vous proposer un pari amical."

Des pancakes ou des gaufres au menu

En cas de défaite de son pays, l'Américain promet de cuisiner des pancakes à l'ambassade de Belgique au Royaume-Uni. En cas de victoire, il se verrait bien déguster des gaufres belges à son ambassade. "Bonne chance, conclut-il. Que le meilleur gagne... mais je crois que nous allons gagner !"

L'ambassadeur belge n'a pas encore répondu, selon Buzzfeed (en anglais), mais ce huitième de finale a déjà inspiré un autre illustre pronostiqueur. Sur Twitter, le Premier ministre belge Elio di Rupo a "parié des bières" avec le président américain Barack Obama, convaincu que son équipe parviendra à se qualifier en quart de finale.