Coupe du monde : le Brésil se fait peur face au Chili et se qualifie en quarts aux tirs au but

L\'attaquant brésilien Neymar embrasse le gardien Julio Cesar, pendant le match Brésil-Chili, en huitièmes de finale de la Coupe du monde 2014.
L'attaquant brésilien Neymar embrasse le gardien Julio Cesar, pendant le match Brésil-Chili, en huitièmes de finale de la Coupe du monde 2014. (TORU HANAI / REUTERS)

Le Brésil et le Chili étaient à égalité dès la mi-temps et ont ensuite multiplié les occasions manquées.

Une belle frayeur. Le Brésil a été poussé dans ses derniers retranchements face au Chili, samedi 28 juin, en huitième de finale de la Coupe du monde, pour finalement se qualifier en quarts, au terme d'une séance de tirs au but elle-aussi indécise (1-1, 3-2). Le Brésil et le Chili étaient à égalité dès la mi-temps et le sont restés jusqu'à la fin des prolongations, enchaînant les occasions manquées. Au prochain tour, la Seleçao sera opposée au vainqueur du match entre la Colombie et l'Uruguay programmé aussi samedi, à 22 heures, à Rio de Janeiro.

>> Retrouvez les moments forts du match dans notre direct commenté

La pression sur le Brésil

Alors que le Chili a égalisé à la 32e minute par une frappe décroisée d'Alexis Sanchez, le Brésil a semblé, peu à peu, sombrer sous la pression de l'enjeu. Après une entame de match maîtrisée et un but de David Luiz à la 18e minute, la Seleçao a bafouillé son jeu. Les joueurs ont multiplié les ballons longs vers l'avant, ne trouvant qu'une défense de fer des Chiliens. Et quand les attaquants trouvaient la faille, c'est Claudio Bravo qui réalisait des parades pour arrêter les tirs adverses. A la fin, Neymar a tenté de prendre le match à son compte. En vain.

Alexis Sanchez, héros déchu

Côté chilien, Alexis Sanchez a été partout, comme le montre cette infographie de L'Equipe. L'attaquant du Barça et buteur de la "Roja" s'est montré hyper combatif.

Mais le héros de la rencontre, par son volume de jeu, a manqué son penalty. Cruel. D'autant que quelques minutes plus tôt, à la 119e, les Chiliens ont eu la balle de match dans les pieds de Pinilla. Sa frappe lointaine, malheureusement pour eux, a trouvé la barre transversale de Julio César. Avant les tirs au but, le portier brésilien a d'ailleurs essuyé quelques larmes. Il s'est ensuite repris en arrêtant deux penaltys.

 

>> Retrouvez le résumé du match en vidéo sur le site de la Fifa

Vous êtes à nouveau en ligne