Mondial : la Fifa ouvre une procédure de discipline contre Luis Suarez après sa morsure

L\'attaquant uruguayen Luis Suarez, le 24 juin 2014 à Natal (Brésil).
L'attaquant uruguayen Luis Suarez, le 24 juin 2014 à Natal (Brésil). (OMAR MARTINEZ / MEXSPORT / AFP)

L'attaquant de l'Uruguay pourrait être privé de 8e de finale, après avoir mordu le défenseur italien Giorgio Chiellini à l'épaule.

Retour de bâton. La Fifa a décidé d'ouvrir des procédures disciplinaires contre Luis Suarez, l'enfant terrible de l'Uruguay, a annoncé l'instance mondiale du foot dans la nuit du mardi 24 au mercredi 25 juin. L'attaquant de la Celeste a mordu le défenseur italien Giorgio Chiellini, lors de la victoire l'Uruguay contre l'Italie (1-0).

Selon les textes en vigueur dans le règlement Fifa, le joueur de Liverpool risque une lourde sanction qui pourrait le priver de la suite de la Coupe du monde au Brésil avec l'Uruguay, qualifié pour les 8es de finale. Suarez et la Fédération de football uruguayenne sont invités à communiquer à la Fifa leur position et les éventuels documents afin de défendre leur cause avant le 25 juin, à 17 heures (22 heures en France). L'Uruguay doit jouer son 8e de finale le 28 juin contre la Colombie à Rio.

"Je bute contre son épaule"

Après la rencontre, El Pistolero s'est défendu tant bien que mal en conférence de presse. "Ce sont des situations qui arrivent sur le terrain. On est côte à côte dans la surface, je bute contre son épaule, raconte-t-il. Moi je l'ai aussi reçu dans l'œil, mais bon, ce sont des choses qui arrivent sur le terrain et ce n'est pas la peine non plus de leur donner trop d'importance".

Dans un match rugueux, où les fautes ont pris le dessus sur les occasions de but, c'est à la 80e minute que se produit l'incident qui aurait pu valoir un carton rouge à Suarez. Ce dernier s'effondre dans la surface italienne après un contact avec le défenseur Giorgio Chiellini. L'arbitre, le dos tourné, ne voit rien, mais les ralentis sont formels. Et les photos publiées après la rencontre montrent les traces de dents de l'attaquant sud-américain sur l'épaule du stoppeur italien.

Suarez, le multi-récidiviste

Suarez est un récidiviste en la matière. En 2010, alors qu'il évolue avec l'Ajax d'Amsterdam, il mord l'épaule d'un adversaire, comme le rappelle la BBC (en anglais). En 2013, il recommence et croque le bras du défenseur de Chelsea Branislav Ivanovic, comme le montre cette vidéo du Guardian (en anglais). Difficile de qualifier l'attaquant de gentleman. "Il existe des raisons valables de ne pas souhaiter qu'il devienne un modèle pour votre enfant", écrit ainsi le Daily Mail (en anglais).

D'ailleurs, un Norvégien avait parié avant le match que l'attaquant mordrait un Italien, rapporte un quotidien local, cité par le New York Post (en anglais). Il a remporté 673,7 euros.

Vous êtes à nouveau en ligne