Coupe du monde : l'Uruguay de Suarez douche l'enthousiasme anglais (2-1)

L\'attaquant uruguayen Luis Suarez célèbre son second but face à l\'Angleterre, jeudi 19 juin à Sao Paulo.
L'attaquant uruguayen Luis Suarez célèbre son second but face à l'Angleterre, jeudi 19 juin à Sao Paulo. (DANIEL GARCIA / AFP)

De nouveau titularisé, l'attaquant a inscrit un doublé face aux Three Lions, jeudi 19 juin.  Wayne Rooney a inscrit son premier but en Coupe du monde mais cela n'a pas suffi.

Grâce à un doublé de son attaquant Luis Suarez, l'Uruguay s'est relancé dans le groupe D en battant les Anglais (2-1), jeudi 19 juin à Sao Paulo (Brésil). Malgré deux défaites, ces derniers ont encore une toute petite chance de se qualifier pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde.

Retour en fanfare de Luis Suarez

Absent lors de la défaite face au Costa Rica (3-1), Luis Suarez a été titularisé à la place de Diego Forlan, malgré sa convalescence pour une opération du genou en mai. Après vingt premières minutes équilibrées et physiques, l'attaquant de Liverpool a ouvert le score à la 39e minute d'une superbe tête, bien servi par un centre d'Edison Cavani. Et à cinq minutes de la fin du match, Luis Suarez a même offert la victoire de la Celeste d'un tir surpuissant d'une quinzaine de mètres.

Une leçon d'opportunisme, car l'Uruguay n'a effectué que deux tirs cadrés durant toute la partie. En tout cas, l'Uruguay présente un tout autre visage avec la présence de son attaquant vedette. Mieux, l'équipe a toujours gagné en Coupe du monde quand il a marqué.

Des Anglais séduisants mais longtemps inefficaces

En face, l'Angleterre n'a pas démérité. Dominateurs dans le jeu, avec 62% de possession, les Three Lions ont longtemps pêché par manque d'efficacité. Wayne Rooney s'est procuré de nombreuses occasions, avec notamment une tête sur la barre transversale adverse, en première période. L'attaquant mancunien a fini par inscrire son premier but en Coupe du monde à la 75e minute, sur une passe de Glen Johnson. Avant que Luis Suarez ne réduise ces efforts à néant.

Déjà dominée par l'Italie (2-1), l'Angleterre sera même éliminée dès vendredi si le Costa Rica bat l'Italie ou si les deux équipes font match nul. Un tel parcours serait encore plus expéditif qu'en 2010, quand les Anglais avaient été éliminés par l'Allemagne en huitièmes de finale par l'Allemagne (4-1).

 

>> Retrouvez les images du match sur le site de la FIFA

 

Vous êtes à nouveau en ligne