Coupe du monde : l'Allemagne écrase le Portugal (4-0)

L\'Allemand Thomas Müller exulte après son deuxième but (sur trois) face au Portugal, lors de la Coupe du monde, à Salvador de Bahia, le 16 juin 2014.
L'Allemand Thomas Müller exulte après son deuxième but (sur trois) face au Portugal, lors de la Coupe du monde, à Salvador de Bahia, le 16 juin 2014. (REUTEURS / DYLAN MARTINEZ)

Derrière un Thomas Müller ultra performant, les Allemands ont largement dominé Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers. Au grand dam de la chanteuse Rihanna.

C'était un des chocs de ce premier tour. L'Allemagne a écrasé le Portugal, 4 buts à 0, lundi 16 juin, à Salvador de Bahia (Brésil), dans ce premier match du groupe G. La sélection de Joachim Löw ressort d'autant plus favorite pour ce Mondial qu'elle a battu un autre prétendant au titre. Mais l'équipe de Cristiano Ronaldo apparaît, elle, affaiblie après ce match dans lequel la star portugaise a déjoué face au collectif tout puissant allemand.

Thomas Müller, héros

L'attaquant du Bayern Munich réalise le premier triplé de la compétition. Thomas Müller s'est offert son premier but sur penalty après une faute de Pereira dans la surface. Puis, dans les arrêts de jeu, avant la mi-temps, il a marqué d'une reprise de volée. Enfin, Müller a profité d'une maladresse du gardien portugais, qui a repoussé le ballon dans ses pieds sur un centre, pour compléter son "coup du chapeau". Avec trois buts, il prend la tête du classement des buteurs de cette édition de la Coupe du monde, devant Benzema, Neymar, Robben et Van Persie. L'Allemand avait déjà été le plus prolifique en 2010.

Cristiano Ronaldo, zéro

Il devait être le héros de tout un pays. Mais la star de la sélection portugaise est passée à côté de son match. Le Ballon d'or 2014 n'a pas pesé sur la rencontre. Ni collectivement, ni individuellement. Il ne s'est procuré que trois occasions, une frappe lointaine au-dessus, une autre repoussée par Manuel Neuer dans un angle compliqué et un coup franc puissant, écarté des poings par le portier allemand, en toute fin de match.  Lui qui voulait réaliser une "grande Coupe du monde" commence de la plus mauvaise des manières. Cela dit, c'est le propre des grands joueurs que de rebondir après une contre-performance.

Rihanna, accro

La chanteuse de la Barbade a suivi avec attention la rencontre. Vraiment ? Oui, les deux équipes figurent parmi ses préférées, explique-t-elle sur Twitter.

Elle a ensuite réagi à l'expulsion de Pepe, le défenseur portugais, coupable d'un "coup de boule" sur Thomas Müller (encore lui).

Puis, la popstar y est allé de son analyse, dans un langage canaille. "L'Allemagne a été trop balèze", dit-elle. 

Elle s'est enfin attristée pour Cristiano Ronaldo, star déchue après ce match.

Vous êtes à nouveau en ligne