Coupe du Monde : en rut, l'otarie du zoo d'Amnéville ne veut plus donner de pronostics

L\'otarie Watson, du zoo d\'Amnéville (Moselle) a l\'habitude de donner ses pronostics pour les compétitions de foot.
L'otarie Watson, du zoo d'Amnéville (Moselle) a l'habitude de donner ses pronostics pour les compétitions de foot. (MAURY GOLINI / MAXPPP)

L'otarie Watson, star du zoo d'Amnéville (Moselle), refuse désormais de donner ses pronostics pour la Coupe du monde de football. L'animal est trop occupé à courtiser les femelles.

Watson l'otarie "est malheureusement en rut et il est très intéressé par ses femelles", déplore Marion Cabrol, responsable pédagogique au zoo d'Amnéville (Moselle), au micro de France Bleu Lorraine Nord mardi 26 juin, alors que l'animal devait donner un pronostic pour le match de Coupe du Monde de football entre le Danemark et la France à 16 heures ce même jour.

"Il n'est plus du tout intéressé ni par le poisson, ni par les exercices et encore moins par les pronostics. On est obligé d'annuler" raconte-t-elle. Le zoo espère que Watson reprendra ses pronostics avant les quarts de finale en juillet et que la France sera toujours en compétition.

Il va falloir attendre que cette période de rut se termine, une ou deux semaines, au moinsMarion Cabrol, du zoo d'Amnéville

"Pendant les périodes de rut, Watson perd énormément de poids. Il est tellement occupé à courtiser ses femelles qu'il en oublie même de manger. Alors, tirer au sort, vous pensez bien qu'on n'en est plus là du tout", continue la responsable pédagogique, expliquant que Watson passe tout son temps avec l'otarie Maya qui d'ailleurs "commence à en avoir un peu marre".

L'animal-star avait déjà partagé ses pronostics il y a quatre ans pour le Mondial 2014, puis pour l'Euro 2016, avec plus ou moins de succès, se souvient France Bleu Lorraine Nord.

Vous êtes à nouveau en ligne