Coupe du monde 2018 : le drapeau belge devient synonyme de "seum" et d'amertume sur Twitter

Le gardien belge Thibaut Courtois lors de la demi-finale contre la France, le 10 juillet 2018 à Saint-Pétersbourg (Russie).
Le gardien belge Thibaut Courtois lors de la demi-finale contre la France, le 10 juillet 2018 à Saint-Pétersbourg (Russie). (ODD ANDERSEN / AFP)

De nombreux supporters des Bleus tournent en dérision les déclarations de certains joueurs belges après leur défaite contre la France en demi-finales de la compétition.

Les supporters des Bleus ont-ils la rancune tenace ? Visiblement, nombre d'entre eux n'ont pas digéré les commentaires acerbes de certains Diables rouges après la défaite contre la France (2-0), en demi-finales de la Coupe du monde"Je préfère perdre avec cette Belgique que gagner avec cette France", avait estimé Eden Hazard, vexé par cette défaite. "Je ne dirais pas que l'équipe en face était meilleure que nous", avait réagi Thibaut Courtois, en reprochant à la France de pratiquer un style de jeu défensif. Le gardien n'en a d'ailleurs pas démordu, au point d'avoir "éteint à la télévision à la 94e [minute de la finale] pour ne pas voir les Français célébrer leur titre", comme il l'a expliqué sur la RTBF.

Il n'en fallait pas plus pour heurter la fierté des Français et déclencher un torrent de commentaires sur les réseaux sociaux. De fil en aiguille, Thibaut Courtois, et par extension la sélection belge, sont devenus synonymes d'acrimonie, d'amertume et de "seum" (frustration, rage). De nombreux utilisateurs de Twitter tournent en dérision des images du gardien des Diables rouges. D'autres vont plus loin et utilisent même le drapeau belge comme synonyme d'aigreur et de "seum".

Vous êtes à nouveau en ligne