Coupe du monde 2018 : l'Angleterre a un ange gardien, la Croatie prolonge le plaisir... Ce qu'il faut retenir des deux derniers quarts de finale

Le gardien anglais Jordan Pickford réalise un arrêt face à la Suède, le samedi 7 juillet 2018 à Samara (Russie) lors du quart de finale de Coupe du monde.
Le gardien anglais Jordan Pickford réalise un arrêt face à la Suède, le samedi 7 juillet 2018 à Samara (Russie) lors du quart de finale de Coupe du monde. (ALEXANDER NEMENOV / AFP)

Les derniers quarts de finale, disputés samedi, ont livré leurs lots de surprises. Et nous promettent des demi-finales étonnantes.

La tête au dernier carré. Après la victoire de l'Angleterre face à la Suède et le succès de la Croatie contre la Russie, samedi 7 juillet lors des deux derniers quarts de finale de la Coupe du monde, on y voit un peu plus clair dans la compétition. 

Voici ce qu'il faut retenir de ces deux derniers matchs avant les demi-finales.

Les résultats du jour

 Angleterre-Suède (2-0). Sérieux et solides. Inquiétants lors de leur 8e de finale face à la Colombie, qu'ils avaient fini par emporter aux tirs au but, les Anglais n'ont cette fois pas tremblé en quart de finale face à la Suède.

>> Revivez le match Angleterre-Suède minute par minute

Lancée par un nouveau but inscrit sur coup de pied arrêté par Harry Maguire, l'équipe anglaise a surtout pu compter sur un Jordan Pickford étincelant, qui a réalisé trois parades décisives face aux assauts des Suédois. Suffisant pour permettre à son équipe de faire le break grâce au premier but de la compétition de Dele Alli. Pour la première fois depuis le Mondial 1990 en Italie, l'Angleterre retrouve les demi-finales et va donc encore pouvoir chanter durant quelques jours son fameux "It's coming home". 

• Croatie-Russie (2-2, 4-3 tab). Ce match a fait passer les supporters des deux camps par tous les états. D'abord l'ennui pendant 90 minutes fermées, avec deux buts et pas grand chose d'autre (1-1). Le match se débride dans la prolongation, avec la blessure du gardien Subasic qui laisse craindre le pire, le but croate signé Vida qui donne, croit-on, la victoire aux coéquipiers de Modric. Et ce but en toute fin de prolongation, signé de Mario Fernandes, qui était encore brésilien il y a deux ans. Le même Fernandes qui manque le tir au but décisif pour son pays quelques minutes plus tard.

>> Revivez le match Croatie-Russie minute par minute

Les qualifiés du jour

Sur la voie royale. Les Anglais retrouvent les sommets de la Coupe du monde grâce à leur succès probant 2-0 face à des Suédois qui avaient jusque-là affiché une solidité impresssionnante. Ils retrouveront, mercredi 11 juillet, la Croatie qui s'est défait d'une étonante équipe de Russie à l'issue des tirs au but. Une habitude pour les coéquipiers de Modric, qui avaient déjà dû passer par les pénaltys pour écarter le Danemark en quarts de finale.

La phrase du jour

Si on gagne, je pense qu'il sera aussi content parce qu'il est avant tout français.Lucas Hernandezinterrogé sur Thierry Henry en conférence de presse

Lucas Hernandez fait dans la diplomatie. Alors que la France va retrouver la Belgique en demi-finale mardi, le latéral tricolore a été interrogé sur le fait de retrouver en face de lui Thierry Henry. L'ex-attaquant des Bleus est en effet l'adjoint du coach de la Belgique depuis près de deux ans maintenant. Pas de quoi impressionner Hernandez, qui ne doute pas au passage de la fibre patriotique de l'ancien buteur d'Arsenal.

Le tweet qui nous a fait rire

La comparaison ne le fera pas forcément "triper". Révélation de la sélection anglaise sur le côté droit de la défense, Kieran Trippier s'est aussi distingué par une coupe de cheveux qui a inspiré Twitter.

L'homme du jour

Le gardien anglais Jordan Pickford réalise un arrêt exceptionnel face à la Suède en quart de finale de la Coupe du monde samedi 7 juillet 2018 à Samara (Russie).
Le gardien anglais Jordan Pickford réalise un arrêt exceptionnel face à la Suède en quart de finale de la Coupe du monde samedi 7 juillet 2018 à Samara (Russie). (FABRICE COFFRINI / AFP)

C'était Jordan "Air" Pickford. Le gardien anglais a réalisé, face à la Suède, une parade exceptionnelle digne de celle réalisée par Hugo Lloris face à l'Uruguay la veille. Le portier d'Everton a détourné un coup de tête de Marcus Berg en tout début de seconde période, alors que l'Angleterre ne menait qu'un 1-0. Il s'est ensuite distingué à plusieurs reprises par la suite, annihilant la révolte suédoise. 

L'image qu'il n'est pas trop tard de partager sur les réseaux sociaux

Ils ont souffert jusqu'au bout avec leurs joueurs. Ces supporters croates, rassemblés autour d'une grosse TV, ont dû attendre tard dans la nuit pour fêter la qualification de leur équipe en demi-finale de Coupe du monde. 

Les stats à sortir pour briller dimanche devant le barbecue

• 1/60. Les 0-0 se font (très) rares dans cette Coupe du monde. En 60 matchs disputés depuis le début de la compétition le 14 juin, un seul match s'est terminé sans aucun but. Et c'est aux Bleus qu'on le doit lors de leur dernier match de poules face au Danemark. Un match insipide qui restera pourtant ainsi dans les annales de ce Mondial.

• 8/11. L'Angleterre a sérieusement bossé lors des entraînements et ça se voit. La sélection coachée par Gareth Southgate a inscrit 11 buts, dont 8 sur coups de pieds arrêtés dans la compétition. Dans le détail, ils ont mis 4 buts sur corner, 3 sur penalty et 1 sur coup franc indirect. 

• 15/0. Un zéro pointé pour Marcus Berg. L'attaquant suédois a beau s'être démené devant le but durant toute la compétition, il n'a pas inscrit le moindre but. Le buteur de Al-Aïn (Emirats arabes unis) a pourtant tiré 15 fois au buts durant cette Coupe du monde, dont trois fois face à l'Angleterre. Une inefficacité inédite depuis 2010 et les 29 tirs de Messi pour 0 but.

Qu'est-ce qu'on fait demain ?

On se repose... Mais pas longtemps, car les demi-finales arrivent dès mardi avec le tant attendu France-Belgique, qui s'annonce explosif. Une bonne mise en jambes avant l'autre demi-finale, qui aura lieu le lendemain entre l'Angleterre et la Croatie.

Vous êtes à nouveau en ligne