Coupe du monde 2018 : Jean-Christophe Lagarde a porté plainte contre Nicolas Maduro pour ses propos "inacceptables" sur les Bleus

Jean-Christophe Lagarde, le président de l\'UDI, reçu à l\'Élysée le 20 novembre 2017. 
Jean-Christophe Lagarde, le président de l'UDI, reçu à l'Élysée le 20 novembre 2017.  (LUDOVIC MARIN / AFP)

Le président de l'UDI, Jean-Christophe Lagarde, avait prévenu la veille qu'il irait déposer plainte contre le président du Venezuela pour ses propos sur l'équipe de France. 

Comme il l'avait annoncé sur France Inter, Jean-Christophe Lagarde, président de l’UDI, a porté plainte contre le président vénézuélien Nicolas Maduro, a confirmé son entourage à franceinfo mercredi 18 juillet. Le député de Seine-Saint-Denis a porté plainte pour "incitation à la haine raciale, provocation publique à la haine raciale et diffamation raciale publique", pour les propos que Nicolas Maduro a tenus suite à la victoire de l’équipe de France de football.

Bientôt des poursuites ? 

Jean-Christophe Lagarde espère des poursuites. Il a également écrit au procureur de la République de Paris, François Molins, pour attirer son attention sur cette plainte. Dans son courrier, il a dénoncé une nouvelle fois des "propos inacceptables" et qui "reviennent à nier ce qu’est et ce qui fait la France".

Nicolas Maduro avait réagi publiquement lundi à la victoire de la France lors de la Coupe du monde en évoquant cette "équipe d’Afrique". "En vrai, c'est l'Afrique qui a gagné, les immigrants africains qui sont arrivés en France (...) L'Afrique a tellement été méprisée et dans ce Mondial, la France gagne grâce aux joueurs africains ou fils d'Africains", a-t-il déclaré en marge d’une cérémonie officielle.

Vous êtes à nouveau en ligne