Coupe du monde 2018 : Neymar réveille le Brésil, qui bat le Mexique 2-0 et se qualifie pour les quarts de finale

L\'attaquant du Brésil Neymar évite un tacle du Serbe Adem Ljajic, le 27 juin 2018 à Moscou (Russie).
L'attaquant du Brésil Neymar évite un tacle du Serbe Adem Ljajic, le 27 juin 2018 à Moscou (Russie). (MADDIE MEYER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Dans une Coupe du monde où les favoris se font sortir les uns après les autres, le Brésil n'a pas tremblé face au Mexique.

Dernier grandissime favori encore en lice dans cette Coupe du monde, le Brésil a mis une mi-temps avant de prendre la mesure d'un Mexique qui avait fait une bonne entame de match. Les coéquipiers de Neymar se sont imposés 2-0, lundi 2 juillet, et se qualifient donc pour les quarts de finale.

Neymar impliqué sur les deux buts. Buteur puis passeur, l'attaquant parisien est impliqué sur les deux buts brésiliens. Il a d'abord repris victorieusement un magnifique centre de son coéquipier Willian à la 52e minute. Puis il s'est mué en passeur décisif à quelques minutes de la fin du match, laissant le soin à Roberto Firmino de marquer le but du 2-0.

La Belgique ou le Japon au tour suivant. En quart de finale, le Brésil recontrera le vainqueur de Belgique-Japon, qui se joue dans la soirée (20h00).

La malédiction se poursuit pour le Mexique. Cette défaite contre le Brésil est le sixième huitième de finale d'affilée perdu en Coupe du monde. Au contraire, c'est la 7e fois d'affilée que la Seleçao parvient à se qualifier pour les quarts de finale.

19h55 : Côté Diables rouges, on notera la titularisation en défense de Vincent Kompany, qui n'a pourtant joué qu'une dizaine de minutes depuis le début de la Coupe du monde, lors du troisième et dernier match de poules.

19h18 : A 45 minutes du coup d'envoi du quart de finale entre la Belgique et le Japon, on a les compos des deux équipes.



(TWITTER / FIFA)

18h41 : L'Uruguay donne à l'instant quelques nouvelles de l'état de santé d'Edinson Cavani sur Twitter. Après examens, l'attaquant ne souffre pas de déchirure au mollet, mais il continue d'avoir mal. On n'est pas beaucoup plus avancés en ce qui concerne sa participation au match de vendredi contre la France, même si cela semble compliqué de le voir jouer ce quart de finale.

18h44 : Par exemple, quand une équipe en blanc affronte une équipe en rouge, l’arbitre sera en bleu plutôt qu’en jaune qui se rapproche trop du blanc. Voilà pourquoi il ne garde pas toujours son maillot jaune sur ce Mondial. Le choix du maillot de l’arbitre est sous la responsabilité d’une commission ad hoc qui détermine également les couleurs que porteront les deux équipes.

18h31 : Bonne question, @anonyme ! Le maillot coloré, c’est tout simplement pour qu’on puisse distinguer plus facilement les arbitres des joueurs sur le terrain. Bon, on convient que ce n’est pas toujours évident, que le bleu par exemple ne se voit pas toujours très bien sur la pelouse verte, mais c’est l’objectif.

18h31 : Une petite question. Pourquoi les arbitres ont-ils des maillots de différentes couleurs ?

17h52 : Le Brésil tient son rang dans ce Mondial en dominant le Mexique 2-0, et se hisse en quarts de finale. Il rencontrera le vainqueur de Belgique-Japon ce soir.

17h48 : Réservez votre vendredi soir pour le Belgique-Brésil qui se profile en quarts (il y aura eu France-Uruguay en apéritif).

17h45 : Le Brésil fait (enfin) le break sur un but de Roberto Firmino sur une magnifique service de Neymar. 2-0 pour le Brésil, les tortillas sont cuites pour le Mexique.

17h42 : Il reste 3 minutes (plus le temps additionnel) aux Mexicains pour se réveiller, après une seconde période bien moins emballante que le premier acte.

17h32 : La Coupe du monde de Neymar, allégorie.

17h30 : Neymar peut être agaçant mais comment le Mexicain peut-il échapper au rouge sur ce très vilain geste ?

17h30 : Neymar nommé pour l'oscar du meilleur premier rôle masculin ?

17h30 : A quand le lancement de carriere dans le cinema pour Neymar ? Il a un talent incroyable en matiere de comedie ... c’est insuportable ! Il meriterait un carton pour son jeu d’acteur !!!

17h30 : A chaque fois que Neymar tombe il fait tellement de cinéma qu'on ne sait pas si c'est une blessure grave ou pas.

17h31 : Ne cherchez plus la polémique de la journée : le Mexicain Layun, qui voulait prendre le ballon entre les pieds de Neymar qui se roulait par terre, semble lui marcher sur la cheville. Du cinéma, estime l'arbitre du match, qui ne sort pas de carton pour le Mexicain. 1-0 pour le Brésil, 74e.

17h26 : "Ils croquent, les Brésiliens", lâche un journaliste de la rédaction, agacé par l'inefficacité des attaquants de la Seleçao (mais aussi par la baraka du gardien mexicain Ochoa).

17h21 : Le milieu défensif Casemiro écope d'un carton jaune, qui le privera du prochain match. C'est un gros coup dur pour le Brésil, tant le milieu est important pour son équilibre défensif.

17h18 : Avec ce but de Neymar, le Brésil dépasse l'Allemagne au classement des équipes qui ont scoré le plus en Coupe du monde.

17h15 : Le Brésil vient de louper une incroyable balle de break, mais la frappe de Paulinho est stoppée par un formidable "Memo" Ochoa en fusion depuis le début de la rencontre, même du Mondial (22 parades réalisées). , 60e.

17h13 : Ca sent le but de Thomas Meunier ce soir contre le Japon...

17h09 : C'est le 6e but de Neymar en Coupe du monde. En deux éditions et à à peine 26 ans, il fait mieux que Cristiano Ronaldo et Lionel Messi.

17h07 : Encore un but du PSG, C'est des huitièmes exceptionnelles pour le club de la capitale !

17h07 : Ouverture du score pour le Brésil, but signé Neymar qui reprend devant le but vide une merveille de centre de Willian ! 1-0 pour la Seleçao, 52e.

17h05 : Et encore un formidable arrêt de "Memo" Ochoa qui sort un arrêt réflexe remarquable sur une mine de Philippe Coutinho à bout portant ! Le gardien mexicain est l'un des grands bonshommes de ce match.

17h03 : Notez que "Papy" Rafael Marquez et ses 39 ans ont laissé leur place à Miguel Layun, un jeunot de 30 balais côté mexicain.

17h01 : C'est reparti dans la moiteur de Samara, Brésil-Mexique 0-0.

16h53 : Ce score de 0-0 vous déprime (vous ne devriez pas, on voit du beau jeu) ? Pas de panique, près de deux tiers des buts sont marqués en seconde période dans ce tournoi, rappelle le compte Twitter de la Fifa.

16h50 : Les Mexicains sont en tout cas champions du monde du chambrage.

16h59 : Jetons un œil du côté des Bleus, quelques jours avant le quart de finale. Vingt joueurs ont été aperçus au stade Glebovets pour l'entraînement. Mais pas Griezmann, Varane et Mendy, qui sont au repos.

16h46 : @Brasil Je le trouve mieux depuis le 3e match du Brésil, mais c'est surtout parce que ses équipiers ont compris qu'ils ne sont pas obligés de passer par Neymar sur l'aile gauche !

16h45 : C'est moi ou Willian s'est réveillé après son premier tour calamiteux ?

16h48 : C'est la pause à Samara, pas de but entre le Brésil et le Mexique. Il y a eu quelques purges depuis le début de ce Mondial, mais ne vous y trompez pas, ce est d'excellente facture.

16h44 : Je confirme au travail à Mexico nous sommes tous devant l'écran

16h40 : L'engouement des Mexicains lors de ce mondial est tel que pendant les matchs du Méxique, ce n'est pas la peine d'essayer de contacter nos clients / fournisseurs la bas, les lignes de production sont arrêtées, personne ne décroche le téléphone!

16h39 : Selon @anonyme, le Mexique est totalement à l'arrêt pendant ce match.

16h35 : C'est chaud bouillant dans la surface mexicaine, avec un sauvetage sur sa ligne d'un défenseur sur un tir de Coutinho, alors qu'Ochoa était au sol. Le Brésil refait doucement, mais sûrement, surface dans ce match. , 34e.

16h30 : @dong54 C'est la crainte des observateurs, et l'une des faiblesses récurrentes des Mexicains, éliminés cinq fois de suite à ce stade de la compétition malgré des prestations abouties (je me souviens d'un 8e contre l'Argentine en 2006).

16h29 : Très beau match des deux équipes ! Est ce que les Mexicains vont tenir ce rythme ???

16h28 : Quand on vous dit que les Mexicains vivant aux Etats-Unis et les Latinos se passionnent pour cette Coupe du monde. Il est 7 heures du matin dans la fan zone de San José, en Californie.

16h28 : Premier temps fort pour le Brésil, à la 26e minute, quand le ballon a navigué dangereusement dans la surface mexicaine, une action conclue par un tir dans les nuages de Samara. , 28e.

Vous êtes à nouveau en ligne