VIDEO. Un jour, une joueuse : Saki Kumagai, une capitaine polyvalente

FRANCEINFO

Du vendredi 7 juin 2019 et jusqu'au 7 juillet, Nadia Benmokhtar réalise le portrait d'une joueuse qui participe à la Coupe du monde féminine de football en France. Lundi, la consultante foot nous parle du symbole de l’émergence du football féminin au Japon, Saki Kumagai.

À chaque jour du Mondial féminin de football, sa joueuse. Lundi 10 juin, alors que le Japon affrontera l'Écosse à partir de 15 heures dans le groupe D, la consultante foot de franceinfo, Nadia Benmokhtar, nous parle de la footballeuse internationale japonaise  Saki KumagaiCapitaine de l’équipe du Japon, elle a su exploiter sa polyvalence pour se constituer l’un des plus remarquables palmarès mondiaux.

La footballeuse est la plus titrée du club

À 28 ans, Saki Kumagai est loin d’être la plus médiatique des joueuses de l’Olympique Lyonnais qu’elle a rejoint en 2013. Pourtant, elle est la footballeuse est la plus titrée du club avec, notamment, quatre ligues des champions, six titres de championne de France et une coupe du monde. C’est d’ailleurs elle qui a inscrit le tir au but qui a offert le trophée au Japon face aux États-Unis en 2011.

Partie à l’âge de quinze ans pour rejoindre la meilleure académie de football du Japon, Saki Kumagai progresse vite et connaît sa première sélection à l’âge de 17 ans. Elle devient avec ses nombreux succès le symbole de l’émergence du football féminin japonais. Avec plus de 100 sélections au compteur, Saki Kumagai est aujourd’hui un pilier de l’équipe nationale. Capable aussi bien de jouer en défense centrale ou au milieu de terrain, juste devant la défense, elle est réputée pour sa pugnacité. Un travail de l’ombre qui permet à des coéquipiers de briller et mieux exprimer leur potentiel offensif. Un rôle dont elle s’accommode sans ambages.

Vous êtes à nouveau en ligne