VIDEO. Un jour, une joueuse : Lucy Bronze, une Lionne qui rêve d’or

FRANCEINFO - RADIO FRANCE

L'Anglaise rêve de remporter la Coupe du monde au Parc OL de Lyon, le 7 juillet prochain, où elle évolue depuis deux saisons.

À chaque jour du Mondial féminin de football, sa joueuse. Vendredi 14 juin, la consultante foot de franceinfo, Nadia Benmokhtar, nous parle de Lucy Bronze. L’Anglaise, pilier de sa sélection, rêve de remporter la finale de la Coupe du monde à Lyon, le 7 juillet prochain, où elle évolue depuis deux saisons.

Une des meilleures joueuse à son poste

Née à la frontière écossaise (Berwick-upon-Tweed), d’un père portugais et d’une mère anglaise, Lucy Bronze découvre le haut niveau à Sunderland à l’âge de 16 ans. Deux ans plus tard, elle tente l’aventure américaine pour suivre ses études au sein de l’université de North Carolina, avec laquelle elle remporte le championnat NCAA (championnats de football organisées par une association sportive universitaire américaine) en 2009, une première pour une Britannique.

Après une dernière saison à Sunderland, elle rejoint Everton puis son grand rival de Liverpool où elle décroche ses deux premiers titres de championne d’Angleterre. C'est à ce moment qu'elle fait également ses premières sélections chez les A. Lors de la Coupe du monde 2015, elle se fait remarquer avec l’Angleterre en marquant deux buts alors qu’elle évolue au poste d’arrière latérale.

Depuis deux saisons maintenant, Lucy Bronze fait le bonheur de l’Olympique lyonnais et enrichit son palmarès avec deux succès en Ligue des Champions. Forte de son expérience dans de grands clubs (elle a également évolué trois saisons à Manchester City avant d’arriver en France), elle est reconnue aujourd’hui comme l’une des meilleures joueuses à son poste, notamment pour sa polyvalence car elle peut également évoluer comme milieu de terrain.

Vous êtes à nouveau en ligne