VIDÉO. Un jour, une joueuse : Jennifer Hermoso, l'attaquante espagnole chargée de faire trembler les Américaines

La numéro 10 de la Roja et attaquante de l'Atlético Madrid se distingue par ses passes décisives.

À chaque jour du Mondial féminin de football, sa joueuse. À l’occasion de la phase finale, la consultante foot de franceinfo Nadia Benmokhtar nous parle des joueuses phares des huitièmes de finale. Aujourd’hui, coup de projecteur sur Jennifer Hermoso, attaquante de l’Espagne qui affronte les États-Unis, lundi 24 juin à 18 heures.

24 buts en une seule saison

C’est dans sa ville natale de Madrid que Jennifer Hermoso, 29 ans, connaît ses premières émotions au plus haut niveau. Elle évolue d'abord à l’Atlético (où son grand-père fut gardien de but) puis au Rayo Vallecano avant une première expérience à l’étranger à Tyresö (Suède) entre 2013-2014.

Dès le mercato d’hiver 2014, Jennifer Hermoso revient au pays où elle retrouve la confiance avec le FC Barcelone. Suffisamment pour convaincre le PSG de la recruter à l’été 2017. Mais là aussi, l’aventure tourne court et "Jenni" regagne l’Espagne à l’issue de la première des trois saisons du contrat qu’elle avait signé avec le club de la capitale. Son retour à l’Atlético Madrid est couronné de succès avec une brillante saison à 24 buts. Sur ce mondial, la numéro 10 de la Roja a déjà fait trembler deux fois les filets adverses. Outre ses tatouages, Jennifer Hermoso se distingue aussi par sa faculté à délivrer des passes décisives. Un profil complet dont l’Espagne aura bien besoin pour espérer bousculer les États-Unis qui apparaissent comme l’épouvantail de la compétition.

Vous êtes à nouveau en ligne