VIDEO. Un jour, une joueuse : Caroline Graham Hansen, l’autre étoile norvégienne

RADIO FRANCE / FRANCEINFO

La joueuse compte parmi les milieux de terrain les plus redoutables de la planète. Elle se démarque notamment par sa qualité de dribble et ses nombreuses passes décisives.

À chaque jour du Mondial féminin de football, sa joueuse. À l’occasion de la phase finale, la consultante foot de franceinfo Nadia Benmokhtar nous parle des joueuses phares des huitièmes de finale. Aujourd’hui, coup de projecteur sur Caroline Graham Hansen, milieu de terrain de la Norvège qui affronte l’Australie, samedi 22 juin à 21 heures.

Une joueuse rapide et technique

En l’absence d’Ada Hegerberg, Ballon d’or 2018, c’est principalement sur Caroline Graham Hansen que les projecteurs norvégiens sont désormais braqués. Celle qui vient de signer au FC Barcelone compte, en effet, parmi les milieux de terrain les plus redoutables de la planète. Elle l’a prouvé régulièrement lors de ces cinq dernières années au sein du club allemand de Wolfsburg avec qui elle a atteint la finale de la Ligue des champions en 2016.

Caroline Graham Hansen se démarque par sa qualité de dribble, mais aussi sa faculté à faire briller ses coéquipières, comme en témoignent la vingtaine de passes décisives délivrées cette saison avec Wolfsburg. Après avoir manqué le dernier mondial au Canada, la native d’Oslo espère bien prendre sa revanche cet été même si une blessure à la cheville a perturbé la fin de son premier tour, avec le secret espoir de décrocher un titre mondial. Une performance que son pays n’a plus reproduit depuis 1995.

Vous êtes à nouveau en ligne