Mondial 2019 : pour rivaliser avec Wendie Renard dans le jeu aérien, les Norvégiennes s'entraînent... avec un colosse de leur staff

La défenseuse de l\'équipe de France Wendie Renard, lors du match France-Corée du Sud, au Parc des Princes à Paris, le 7 juin 2019. 
La défenseuse de l'équipe de France Wendie Renard, lors du match France-Corée du Sud, au Parc des Princes à Paris, le 7 juin 2019.  (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Après la performance de Wendie Renard, auteure d'un doublé lors du match d'ouverture, l'équipe scandinave a mis à contribution son chargé de presse de 1,96 mètre pour se préparer à affronter la défenseuse des Bleues dans le jeu aérien.

"On sait que ce sera de toute façon une menace, mais au moins on a un plan pour pouvoir nous défendre sur les ballons arrêtés". Pour affronter le redoutable jeu de tête de Wendie Renard lors du choc du groupe A face à la France mercredi, le coach de la sélection norvégienne Martin Sjögren, a sorti les grands moyens en proposant un entraînement un peu particulier à ses joueuses. 

Lundi 10 juin, il a invité le chargé de presse de leur équipe, Terje Skeie, à tirer quelques coups de tête. Du haut de son 1,96 mètre, il a campé le rôle de la plus grande joueuse française (1,87 mètre), auteure d'un doublé de la tête lors du match d'ouverture face à la Corée du Sud vendredi dernier, histoire de familiariser les scandinaves à contrer la défenseuse de l'Olympique lyonnais, rapporte la chaîne norvégienne TV2. "Il lui ressemble, non ? On avait même pensé lui mettre une perruque", a plaisanté le coach de la sélection norvégienne sur TV2 avant de tenter de se rassurer : "Nous avons de bien meilleures joueuses de tête que la Corée du Sud et nous sommes meilleurs en un contre un"

Les deux équipes favorites du groupe A s'affronteront mercredi soir à Nice (21 heures). L'occasion pour la Norvège de vérifier l'efficacité de sa méthode d'entraînement.

Vous êtes à nouveau en ligne