Mondial 2019 : les joueuses italiennes et néerlandaises poursuivent des voleurs de maillots

Alia Guagni (Italie) face à Shanice van de Sanden (Pays-Bas), pendant leur quart de finale du Mondial féminin, à Valenciennes.
Alia Guagni (Italie) face à Shanice van de Sanden (Pays-Bas), pendant leur quart de finale du Mondial féminin, à Valenciennes. (MIRKO KAPPES / FOTO2PRESS)

Les footballeuses ont pris en chasse cinq voleurs de maillots après leur quart de finale à Valenciennes.

Les joueuses italiennes et hollandaises, qui disputaient les quarts de finale du Mondial féminin de football samedi 29 juin à Valenciennes, ont dû courser cinq personnes, qui leur avaient volé leurs maillots, rapporte ce dimanche France Bleu Nord.

Après leur match débuté à 15 heures (remporté deux buts à zéro par les Pays-Bas), cinq personnes ont réussi à dérober des maillots des deux équipes et ont filé avec les tenues. Des joueuses ont poursuivi les malfrats, sans parvenir à récupérer les maillots, et ont prévenu la police.

Ce sont finalement les policiers de la Brigade anti-criminalité (BAC) qui ont interpellé les voleurs. 

Vous êtes à nouveau en ligne