Football : la Coupe du monde fait le bonheur des stades et des hôtels

FRANCE 2

La France dispute lundi 17 juin son dernier match de poules face au Nigeria à Rennes (Ille-et-Vilaine). Une Coupe du monde de football féminin qui suscite aussi bien l'effervescence dans les stades que dans les hôtels, qui affichent complet.

Un France-Nigeria déjà complet depuis trois semaines au Roazhon Park de Rennes (Ille-et-Vilaine). Dans la cité bretonne, les hôtels font le plein. Un duo de supportrices écossaises est venu voir jouer leur pays jusqu'en Bretagne. Elles ont cru ne jamais trouver d’hébergement après une annulation de dernière minute de leur logement initial. "On a passé plus de dix heures à chercher autre chose pour dormir et c'était presque impossible", déplore l'une d'entre elles.

Les hôtels observent un vrai "effet Coupe du monde"

"On est complet pour ce soir, pareil pour demain et à chaque fois qu'il y a un match en ville, on est complet à hôtel", détaille Émilie Brunet, réceptionniste dans un hôtel du centre-ville de Rennes. Même son de cloche à Valenciennes (Nord), plus petite ville hôte du Mondial. 95% de ses hébergements hôteliers affichent complet. "C'est un vrai effet Coupe du monde puisque nous avons ouvert le 1er juin avec l'arrivée des premiers participants de l'équipe d'Italie", développe André Grosperrin, directeur de l'hôtel Royal Hainaut.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne