Foot féminin : la Coupe du monde attirera-t-elle de nouvelles pratiquantes ?

FRANCE 3

Le mondial de football féminin débutera vendredi 7 juin à Paris. Le football féminin s'apprête à bénéficier d'une exposition médiatique sans précédent. Cela pourrait favoriser l'essor de la discipline. 

Ambiance survoltée dans les vestiaires de Sussargues (Hérault). Jeudi 30 mai, l'équipe féminine de Saint-Pargoire affronte l'équipe de Roujan Caux pour la finale de la coupe de l'Hérault. Près de 200 personnes assistent à la rencontre. "On ne joue pas pour rien. Cela fait quinze ans qu'on joue au football et on en parle jamais. Allez les Bleues, on vous soutient à fond", s'exclame une joueuse. 

165 000 joueuses de football en France

À Raon-l'Étape (Vosges) aussi, le football est une vraie passion. Les filles sont passionnées. "J'étais au collège en quatrième et on avait fait du football en sport à la fin de l'année. Mon professeur m'avait dit que je jouais plutôt bien. Avec des copines, on a décidé de commencer et je ne me suis jamais arrêtée", explique Camille, une joueuse de l'US Raon. Près de 165 000 joueuses ont une licence en France et la Coupe du monde joue un rôle d'accélérateur. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne