Coupe du monde 2019 : revivez la courte victoire des Bleues contre la Norvège (2-1)

La Française Kadidiatou Diani face à la Norvégienne Ingrid Syrstad Engen lors du match France-Norvège de la Coupe du monde féminine, à Nice (Alpes-Maritimes), le 12 juin 2019.
La Française Kadidiatou Diani face à la Norvégienne Ingrid Syrstad Engen lors du match France-Norvège de la Coupe du monde féminine, à Nice (Alpes-Maritimes), le 12 juin 2019. (VALERY HACHE / AFP)

Pour leur deuxième match du Mondial, les joueuses de Corinne Diacre rencontrent les Norvégiennes, leurs principales concurrentes dans le groupe A.

L'équipe de France peut faire un grand pas vers les 8es de finale de la Coupe du monde féminine de football 2019, voire se qualifier directement pour le second tour, contre la Norvège mercredi 12 juin à 21 heures à Nice (Alpes-Maritimes). Les Bleues ont montré qu'elles étaient prêtes à se lancer à l'assaut du trophée mondial lors de leur premier match remporté 4-0 contre la Corée du Sud, cinq jours auparavant.

Un match à guichets fermés. A Paris, le premier match des Bleues a été un succès populaire dans les tribunes comme dans les mesures d'audiences télé. L'équation pourrait se reproduire ce mercredi pour leur deuxième rencontre du Mondial. L'Allianz Arena de Nice et ses 35 000 places affiche déjà complet et la ferveur des téléspectateurs pourrait, à nouveau, être au rendez-vous. 

Un adversaire redoutable. Après avoir facilement battu les Sud-Coréennes, les Bleues se mesurent cette fois à un adversaire d'un autre calibre. Si son titre de championne du monde remonte à 1995, la Norvège reste une nation majeure du football féminin. Elle est en revanche privée de sa star, Ada Hegerberg, Ballon d'or féminin en 2019. Mais les Norvégiennes possèdent un collectif solide et se sont préparées à affronter les Françaises : pour contrer la taille (1m87) de la défenseuse tricolore Wendy Renard, elles se sont entraînées à jouer contre le chargé de presse de leur équipe, qui mesure 1m96.

Une équipe à peine retouchée. Satisfaite par la prestation de son équipe contre la Corée du Sud, Corinne Diacre avait laissé entendre qu'elle reconduirait le même onze titulaire, y compris avec Eugénie Le Sommer et Wendie Renard, un temps incertaines. Finalement, elle n'a procédé qu'à un changement tactique en titularisant de nouveau l'attaquante Valérie Gauvin.

La qualification à portée. Si les Françaises parviennent à l'emporter contre les Norvégiennes, elles se rapprocheront très fortement du second tour du Mondial. Elles prendraient en effet la tête du groupe A et n'auraient qu'à faire, a minima, match nul contre le Nigeria, lundi 17 juin à Rennes, pour être sûres de se qualifier pour les 8es de finales.

23h40 : Si vous n'avez pas eu la chance de regarder le match des Bleues ce soir, je vous conseille cet article de Pierre Godon (qui est en train de filer et vous souhaite une bonne soirée !). La femme du match, la phrase de la soirée, le moment clé... Vous saurez tout sur cette nouvelle victoire des Françaises !



(CHRISTOPHE SIMON / AFP)

23h10 : "La qualification est acquise", poursuit Corinne Diacre, "maintenant la priorité c'est d'aller chercher la première place."

23h09 : "Ce n'était pas facile ce soir. (...) On savait qu'on ne gagnerait pas tous les matchs 4-0."

23h03 : "Malgré ma grosse erreur, on n'a pas perdu pied. (...) Sur l'action, ça va vite, Amel me parle, mais je n'entends pas ce qu'elle dit, je veux la mettre en corner, je la prends du talon, ça rentre, et ça nous met un coup sur la tête."

22h59 : Après deux journées, voilà ce que donne le classement du groupe A. Fort de leur différence de buts très positive, les Françaises sont en ballottage très favorable.



(FIFA WORLD CUP)

22h55 : Le 2ème match est toujours compliqué. Il faut le gagner. Et c'est ce que les Bleues ont fait. Bravo

22h55 : Finalement, la France a marqué 3 buts.

22h54 : C était plus la balade du 1er match..une vraie équipe, soudée, mordante...Bravo !!!Kfk1

22h54 : Comme ma camarade Margaux Duguet me tanne pour partager cette information essentielle, je signale donc au monde entier qu'elle avait le bon pronostic, ainsi que Louis San et moi-même à la rédaction, et @Catherine, @loustic du 29 et @Gwen dans les commentaires.

22h52 : C'est terminé à Nice, les Bleues remportent un succès précieux, mais laborieux, contre la Norvège (2-1). Ce qui leur assure à 99% une place en huitième de finale de ce Mondial !

22h44 : @Maxence Lehuby Tout à fait, sa série d'invincibilité, qui remonte à la Coupe du monde 2018 de ces messieurs, se poursuit !

22h44 : Bonsoir France Info. La tortue Ariane avait aussi pronostiqué les Bleues face à la Norvège ? 😉

22h42 : Deuxième changement, Delphine Cascarino remplace Valérie Gauvin, cette fois, une attaquante en supplée une autre. Toujours 2-1 pour les Bleues, à cinq grosses minutes du terme.

22h40 : Du coaching, avec un changement défensif pour Corinne Diacre qui remplace Gaétane Thiney, la troisième attaquante, pour une Charlotte Bilbaut au profil plus défensif. Comme dirait Gandalf, avec Bilbaut, vous ne passerez pas !





22h35 : @Aurel Il doit s'agir du petit boîtier GPS qui relève les courses des joueuses (kilométrage, mais aussi intensité des sprints etc...).

22h35 : Les joueuses françaises ont une bosse en haut du dos sous leurs maillots. Qu'est-ce ? Il me semble que les norvégiennes n'en ont pas.

23h16 : Comme chaque soir, franceinfo vous livre quelques conseils de lecture :

Notre portrait de la sélectionneuse française, Corinne Diacre, alors que les Bleues mènent 2-1 face à la Norvège.

Notre résumé de la déclaration de politique générale d'Edouard Philippe.

Le reportage de France 2 sur les confidences de Jeannine Pierson qui hésite à partir aux Etats-Unis retrouver K.T.Robbins, le vétéran américain qu'elle a aimé, il y a 75 ans.

22h31 : Le score est tout de même mérité au vu de la physionomie de la rencontre. Effectivement le pénalty paraît sévère.

22h30 : La question qu’il faut se poser, c’est est-ce que cette faute aurait été sifflée en dehors de la surface ? Certainement. Donc elle est sifflée dans la surface.

22h29 : Le penalty est transformé par Eugénie Le Sommer, une belle frappe au ras du poteau. La gardienne norvégienne était partie du bon côté, mais n'a pu dévier la balle ! 2-1 pour les Bleues, qui s'en sortent bien après un quart d'heure délicat.

22h28 : Penalty sifflé par l'arbitre après visionnage de la vidéo au bord du terrain. C'est discutable, car la Norvégienne touche la balle avant de découper la Française. La décision inverse n'aurait pas été scandaleuse non plus.

22h27 : L’arbitre qui met 15 secondes à aller voir la joueuse à terre ...

22h26 : Il y a penalty là !!

22h26 : Une nouvelle opportunité pour les Bleues, quand Valérie Gauvin chipe un ballon à une défenseuse, et tente de filer au but. L'action se termine par une foultitude de mauvaises passes, un gros tacle norvégien dans la surface examiné par la VAR et une frappe dans les nuages. , 69e.

22h22 : Wendie Renard passe vraiment à côté de son match contrairement à ses coéquipières. Dur dur ...

22h22 : Encore une passe directement en touche de Wendie Renard qui a du mal à se remettre de son erreur...

22h15 : Et à l'instant, Gaétane Thiney gère mal un contre bien mené à 3 contre 3, en loupant sa passe. Le ballon revient à l'entrée de la surface à Valérie Gauvin, qui décoche une frappe trop molle pour inquiéter la gardienne norvégienne. , 58e.

22h14 : Mais pourquoi a-t-elle touché le ballon ? Pourquoi ? 😫

22h14 : Cela dit, c'est encore un beau but de Wendie ^^

22h12 : On s'est peut être emballé trop vite ! Dommage ! Égalité parfaite. On recommence tout !

22h12 : Mais non Wendy ! Pourquoi tu fais ça ? 😢

22h12 : Aïe, aïe, aïe, Wendie Renard qui offre un but à la Norvège en reprenant un ballon qui filait à côté dans ses propres buts ! La Norvège égalise, et franchement, le but est cadeau. La pauvre Renard se prend la tête entre les mains. , 55e.

22h07 : Valérie Gauvin affiche des stats tout à fait respectables pour une avant-centre, avec 11 buts en 21 sélections.

22h06 : Avis aux amoureux des chronomètres et des statistiques : le but a été marqué 44 secondes après le coup d'envoi.

22h05 : Ouiiii! Bravo les Bleues, continuez comme ça, on ne pouvait pas mieux rêver une meilleure entame !

22h04 : Ouverture du score pour les Bleues d'entrée de jeu en seconde période ! Une action toute simple, un centre d'Amel Majri, qui ajuste un centre fort devant le but, Valérie Gauvin coupe la trajectoire au premier poteau et voilà ce match crispé qui se décoince ! 1-0 pour les Bleues, 47e !

22h02 : C'est reparti à Nice, et les Norvégiennes restent pour l'instant de glace face aux Bleues. en ce début de seconde période.

21h55 : Un bon match dans l'ensemble, mais un problème devant le but qui, je l'espère, sera corrigé en seconde période, elles ont les moyens, allez les bleues !

21h55 : L absence du dernier geste me fait sauter de mon fauteuil, tout comme les belles actions, la détermination et l engagement.Ça va payer !!

21h52 : Notez que cette première période n'était pas vraiment le festival du tir cadré. 3, à peine.

21h51 : Je trouve au contraire que ces femmes sont très combattives! De jeunes lionnes dans l’arène! Ça laisse présager de très beaux matches! Bravo! Tenez bon!

21h49 : De grosses difficultés à confirmer et concrétiser leur jeu; un adversaire qui défend bien et s’accroche; un poil de sur-confiance et quelques moments de mauvaise coordination... voici le cocktail du maintien en échec des bleues par les norvégiennes.

21h51 : Commentaire très sévère de @Julia sur la prestation des Bleues, qui ont à mon avis quand même réussi à percer la muraille norvégienne, notamment sur le côté droit.

@Estelle ne partage pas du tout son analyse.

21h48 : Perdu pour tout le monde ! Pas moins de 34 cartons jaunes ont été distribuées depuis le début de ce mondial dont 2 pour la même joueuse africaine, première exclue. Alors qui a dit que le foot féminin n'était pas aussi combatif ?

21h47 : Et nous donne la réponse... que personne n'avait !

21h47 : C'est la pause à l'Allianz Riviera de Nice. Les filles ont poussé, mais les filles n'ont pas marqué. entre la France et la Norvège à la pause.

Vous êtes à nouveau en ligne