Revivez la victoire des Bleues contre les Brésiliennes (2-1) en huitièmes de finale de la Coupe du monde

Kadidiatou Diani lors du huitième de finale contre la Coupe du monde, dimanche 23 juin 2019 au Havre (Seine-Maritime).
Kadidiatou Diani lors du huitième de finale contre la Coupe du monde, dimanche 23 juin 2019 au Havre (Seine-Maritime). (LOIC VENANCE / AFP)

La victoire ou l'élimination. Face au Brésil, les joueuses tricolores devront se montrer plus efficaces en attaque que lors de leurs deux dernières rencontres. 

Après trois victoires initiales en phase de poules, les Bleues entrent dans le vif du sujet avec un alléchant huitième de finales contre le Brésil, dimanche 23 juin au Havre (Seine-Maritime). Les joueuses de Corinne Diacre n'ont pas le droit à l'erreur dans ce Mondial disputé à domicile.

Gare (magré tout) à Marta et Cristiane. Les Brésiliennes sont emmenées par de talentueuses attaquantes, même si le Mondial de Marta est pour le moment en-dessous des attentes. L'autre incertitude concerne la vétérane Formiga (41 ans), pièce maîtresse du milieu de terrain, touchée à une cheville.

"Pas d'excitation particulière", juge Corinne Diacre. La sélectionneuse des Bleues a joué la carte de la sobriété en conférence de presse. "C'est un match, un 8e de finale de Coupe du monde", a-t-elle rétorqué, alors que les journalistes l'interrogeaient sur le piment d'une rencontre contre le Brésil.

La Norvège, l'Allemagne et l'Angleterre ont déjà leur ticket pour les quarts. Le vainqueur de la rencontre entre la France et le Brésil affrontera celui du match entre l'Espagne et les Etats-Unis (lundi à 18 heures). Trois équipes sont déjà qualifiées pour le prochain tour. La Norvège contre l'Australie (1-1, tab : 4-1), l'Allemagne contre la Norvège (3-1) et l'Angleterre contre le Cameroun (3-0).

23h56 : Un petit point sur l'actualité avant de fermer la boutique. Ce live reprend dès six heures demain.

• Dans la douleur, les Bleues se hissent en quarts de finale en battant le Brésil au bout du bout de la prolongation (2-1). Prochain adversaire : les Etats-Unis (sûrement) ou l'Espagne (sur un miracle).

• L'été sera chaud, l'été sera chaud, chantait le poète. En attendant, la semaine prochaine s'annonce infernale. On vous détaille ici et on vous explique ici comment fonctionne le plan canicule pourquoi il ne faut pas trop paniquer devant les températures ressenties.

• Jean-Luc Mélenchon récuse toute idée de lâcher la tête de la France Insoumise : "je suis stupéfait qu'on me demande de m'en aller", s'est étonné le leader du mouvement.

23h53 : Il est temps pour moi de clore ce live pour ce soir et d'aller m'hydrater. Je crois qu'on en a tous besoin ! Demain matin, dès six heures, vous retrouverez Louis San qui arrivera tout frais dans ce fauteuil !





23h50 : "Face à un bel adversaire, on a tout donné, on n'a rien lâché. Je pense qu'on les a eues à l'usure. J'aurais bien aimé qu'on joue plus en première période, peut-être qu'on se serait moins mises en difficulté en seconde. Ça va nous servir pour la suite, ça va nous débrider."

23h44 : Maintenant les filles ont récupére on boit frais on regarde Espagne / États Unis demain soir..Et vous mangez l ėquipé gagnante toute crue. Bravo. Impossible n est pas français

23h44 : J'admire votre foi aveugle en cette équipe. Ce n'est pas lui faire injure de dire que tout n'a pas été parfait ce soir, comme depuis le début du Mondial.

23h44 : . C’est toujours dans la douleur dans vos commentaires. Oui c’était difficile mais les brésiliennes se sont battues jusqu’au bout. Les commentaires français sont si décevants et navrants. C’est une victoire et un passage en quart. A célébrer sans arrière-pensée.

23h41 : Tableau d'honneur de cette rencontre :

- quelques joueuses sortent du lot : Mbock, intraitable en défense, Diani, toujours dangereuse et Majri, toujours très remuante

- quelques déceptions : Wendie Renard, en difficulté tout le match, Amandine Henry, dont le but sauve le match, mais quand même, et Viviane Asseyi, qui n'a pas apporté grand chose.

23h42 : De nombreux commentateurs font un lien entre le but d'Amandine Henry et celui de Thierry Henry contre le Brésil en 2006 (un plat du pied, déjà). Ce patronyme va rimer avec cauchemar du côté de Rio et Brasilia.

23h41 : #MONDiAL2019 victoire en prolongation en 8ème comme en 98 ! Victoire en quart de finale aux tirs au but comme en 98 ? ;)

23h41 : Bravo les bleues mais va falloir être plus solides contre les États-Unis si vous voulez soulever la coupe à Lyon...

23h41 : Elles l'ont fait !!! Que ça à été dur... mais, la joie est à la hauteur de la difficulté. Même Corinne Diacre a sauté de joie ! C'est dire 😉

23h41 : Seul le résultat compte.Pour le reste il y a du boulot...

23h38 : C'est TER-MI-NÉ ! Les Françaises arrachent dans la douleur leur ticket pour les quarts de finale en battant le Brésil 2-1 après prolongation.

23h34 : L'ambiance est montée d'un cran dans les travées du stade Océane, comme le raconte ce journaliste d'Infosport. La mère de Viviane Asseyi ne tient plus en place.


23h34 : Ma fille est plus stressée ce soir que pour ses épreuves du bac 😁😁😁

23h33 : Je regarde le match depuis les Canaries. Je n'en peu plus. Allez les bleues....

23h33 : J'en peux plus...j'éteins la télé et je regarde mon appli France info dans 5 mn

23h32 : Dommage pour Diani. Marquer aurait été une belle récompense. La meilleure joueuse française ce soir

23h31 : @anonyme Encore CINQ interminables minutes.

23h31 : Que les minutes sont longues... Allez les bleues !

23h30 : Une nouvelle occasion de Kadidiatou Diani déviée par la gardienne hors des cages, les contres sont français, pas l'efficacité.

23h29 : Chapeau au public Havrais qui met bien l'ambiance et motive les françaises !!!👍👍👍

23h27 : Qui a envie d'être plus vieux de 10 minutes ?

23h26 : Merci pour ce match vous êtes des sacrés nanas vous faites honneur au football Respect bravo

23h23 : Je disais que les cadres avaient été moyen et voilà Henry marque le but...

23h24 : Le deuxième but tricolore signé Amandine Henry sur une merveille de coup-franc d'Amel Majri ! Qu'il fait du bien celui-là ! 2-1 pour les Bleues face au Brésil !

23h21 : Début de la deuxième période de la prolongation. Courage à tous. France-Brésil 1-1.

23h20 : Si c'était encore possible, la température est montée après l'énorme occasion des Brésiliennes. Ce n'est plus la canicule, c'est le Piton de la Fournaise

23h20 : Première période de la prolongation. Vous avez aussi des cheveux qui sont devenus blancs sur l'occasion sauvée par Mbock ?

23h18 : Cette fois c'est la Brésilienne qui rate l'immanquable... ça sent bon alors ?! ... 😉

23h18 : On a frôlé la correctionnelle quand Griedge Mbock sauve la patrie sur sa ligne quand Debinha passe en revue la défense française et ajuste Sarah Bouhaddi. Quelle frayeur !

23h17 : @anonyme On se fait sortir en quarts contre l'Allemagne aux tirs au but après avoir loupé l'immanquable par Thiney à trois minutes de la fin....

23h16 : Pierre juste comme ça...😁 on a quel retour/expérience sur nos françaises aux tirs au but ?

23h15 : Cette prolongation est difficile pour les deux équipes, qui semblent épuisées. Les occasions se font rares.





LOIC VENANCE / AFP

23h13 : #Mondial2019 Ça fait bientôt, 45 minutes que je suis en PLS... Je sens que le 2 juillet, j’irai voir les américaines à Lyon...

23h12 : Encore une situation gâchée par les Bleues ! Une tête d'Amandine Henry sur un corner qui remet au second poteau et Griedge Mbock qui est trop juste pour dévier la balle au fond des filets... 1-1, 100e minute.

23h10 : @anonyme Parce que le logo de la CBF (la fédération brésilienne) inclut les cinq étoiles. La présence des étoiles acquises chez les garçons dépend du fait que l'équipementier a développé un maillot spécial pour les filles ou pas. Pour rappel, les Bleues ont déjà joué avec l'étoile des garçons (comme on le voit ici sur cette vieille photo de Corinne Diacre).

23h09 : Bonsoir Pierre, pourquoi 5 étoiles sur le maillot brésilien ?

23h09 : Kalima Pas du tout, la règle est entrée en vigueur en début de saison, et a déjà été appliquée par exemple en Ligue des champions.

23h09 : Bonsoir cher Pierre, les règles ont-elles changé ? Les équipes ont désormais droit à 4 changements? Est-ce une particularité du foot féminin ?

23h08 : Bonsoir cher Pierre, les règles ont-elles changé ? Les équipes ont désormais droit à 4 changements? Est-ce une particularité du foot féminin ?

23h07 : L'attaquante brésilienne Cristiane gît au sol après avoir tenté une improbable frappe de 45 mètres. Elle a l'air de s'être fait très mal sur cette tentative. Elle doit finalement quitter le terrain.

23h02 : C'est reparti pour 30 minutes de stress, de peur, d'apnée et peut-être, de joie. France-Brésil 1-1.

22h59 : C'est aussi le physique qui va faire la différence..elles sont toutes cramées...

22h59 : Même si les françaises obtiennent une hypothétique victoire, je ne pense pas qu'elles feraient le poids face aux américaines...

22h59 : @anonyme J'ai plutôt l'impression qu'elles sont un peu écrasées par la pression, comme les Brésiliens en 2014 lors de "leur" Mondial. Car où est passée l'équipe qui a battu les Etats-Unis et le Japon en match amical, il y a quelques mois ?

Vous êtes à nouveau en ligne