DIRECT. Mondial 2019 : les Bleues décrochent une victoire laborieuse face au Nigeria (1-0) et terminent premières de leur groupe

La Française Amandine Henry célèbre un but contre la Corée du Sud en ouverture de la Coupe du monde féminine de football, le 7 juin 2019, au Parc des Princes (Paris).
La Française Amandine Henry célèbre un but contre la Corée du Sud en ouverture de la Coupe du monde féminine de football, le 7 juin 2019, au Parc des Princes (Paris). (GONZALO FUENTES / REUTERS)

Les Bleues de Corinne Diacre ont disputé lundi leur dernier match de poules face au Nigeria. En terminant premières de leur groupe, un quart de finale à hauts risques face aux Etats-Unis leur tend les bras.

Après la Corée du Sud (4-0) et la Norvège (2-1), l'équipe de France a affronté le Nigeria lors de son troisième et dernier match de poules de Coupe du monde, au Roazhon Park de Rennes (Ille-et-Vilaine), lundi 17 juin. Les Tricolores, qui avaient déjà leur ticket pour les huitièmes de finale, se sont offertes une timide victoire (1-0) face aux Nigérianes, grâce à un but en penalty de Wendie Renard à la 79e minute. Les Bleues terminent ainsi premières de leur groupe. 

Un adversaire à la portée des Françaises. La France n'a rencontré le Nigeria qu'à deux reprises dans son histoire : un 1-0 tristounet en phase de poules du Mondial 2011, et un 8-0 l'année dernière en match amical. Dans la hiérarchie de la poule, les Super Falcons se situent au-dessus de la faible Corée du Sud, mais un ton en-dessous des Norvégiennes, si on se fie au résultat des deux premières rencontres.

Un match laborieux pour les Bleues. Les Bleues ont longtemps souffert face à la défense nigériane. Elles ont fini par renverser la balance en fin de match grâce à une succession de décisions arbitrales favorables : Wendie Renard a d'abord manqué un penalty accordé après un recours à l'assistance vidéo (VAR), avant de pouvoir le retirer avec succès à cause d'une sortie illicite de la gardienne adverse au moment de sa première frappe (79e).

Vers une rencontre avec les Etats-Unis. Avec cette victoire, les Tricolores sont assurées d'affronter les Américaines, ogresses de la compétition qui font peur à tout le monde, dès les quarts de finale. 

Vous êtes à nouveau en ligne