Coupe de France : le PSG remporte son 16e de finale, Meaux frôle l'exploit

Les Parisiens célèbrent leur victoire en 16e de finale de la Coupe de France le 23 janvier 2013 face à Toulouse.
Les Parisiens célèbrent leur victoire en 16e de finale de la Coupe de France le 23 janvier 2013 face à Toulouse. (LOIC VENANCE / AFP)

Les amateurs Meaux sont passés près de l'exploit en s'inclinant aux tirs aux but face à Saint-Etienne mercredi.

On jouait cinq matchs, mercredi 23 janvier, en 16e de finale de la Coupe de France : Meaux contre Saint-Etienne, le PSG contre Toulouse, Sochaux contre Montpellier, Nancy contre Nice, Brest contre Bastia et Bordeaux contre Moulins.

Dans le premier match, les amateurs de Meaux (DH) sont passés près de l'exploit contre Saint-Etienne. Après un match nul, ils ne se sont inclinés que lors des tirs au but (5-3). Meaux, qui évolue dans l'équivalent de la 6e division, est passé tout près de renverser le Géant Vert, ne cédant ni dans le temps réglementaire, ni en prolongation après avoir été réduit dix à en première période (exclusion Ndikpo Tembele à la 38e).

Le PSG, Sochaux, Nancy, Brest et Bordeaux se qualifient

A Paris, le PSG n'a pas tremblé sans Ibrahimovic contre Toulouse (3-1), grâce à des buts de Gameiro, Pastore et Lavezzi. Sochaux a éliminé Montpellier (3-2) dans l'Hérault.  Nancy, lanterne rouge de L1, s'est donné une bouffée d'air frais en décrochant sa qualification à Nice aux tirs au but (2-2; 4-2 aux tirs au but).

De leurs côtés, Brest et Bordeaux ont tenu leur rang face à des équipes de niveaux inférieurs. Les Bretons ont pris l'avantage sur le CA Bastia (Nat) (3-1) tandis que les Girondins ont plié le match à l'heure de jeu contre Moulins (CFA) (2-1). Ils rejoignent les autres membres de l'élite, Troyes, Evian et Lorient, qui se sont qualifiés pour les huitièmes mardi.

Vous êtes à nouveau en ligne