Corse : manifestation sous haute surveillance

FRANCE 2

En direct de Bastia (Haute-Corse), Henri Mariani revient sur l’ambiance qui règne dans la ville, peu avant que la manifestation ne débute.

Une semaine après les heurts survenus en marge du match de football Reims/Bastia, la tension est toujours palpable en Corse. Ce samedi 20 février, une manifestation doit même avoir lieu. “Pour l’instant, l’ambiance est calme. Les habitants vaquent à leurs occupations. Mais les autorités redoutent des incidents à l’issue de la manifestation de cet après-midi“, témoigne Henri Mariani en direct de Bastia (Haute-Corse).

Parcours inconnu

Les appels au calme lancés par les élus corses n’ont pas été entendus selon le reporter. “Hier après-midi, le groupe de supporters Bastia 1905, à l’origine de la manifestation de cet après-midi, à refuser de se rendre à la réunion de concertation organisée par la municipalité. Conséquence : le maire, mais également les présidents nationalistes de l’Assemblée de Corse et du Conseil exécutif ne seront pas dans la rue cet après-midi. Ils ne veulent pas être associés à des débordements éventuels“, explique le journaliste de France 3. La manifestation débutera à 14h30 devant le palais de Justice. À midi, tout le monde ignore encore le parcours qui sera emprunté. Une inconnue qui perturbe fortement le positionnement des forces de sécurité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne