Fifa : un ex-responsable reconnaît avoir reçu des pots-de-vin

France 2

Chuck Blazer, ancien président de la confédération américaine de football, a reconnu avoir été payé pour choisir le pays organisateur de la Coupe du Monde 1998 et 2010.

Les affaires de corruption au sein de la Fifa prennent chaque jour une nouvelle ampleur. Le FBI a divulgué les informations révélées par Chuck Blazer, ancien dirigeant de la fédération internationale de football pour la partie américaine, et principale source de l'enquête en cours. Il reconnaît notamment avoir reçu un pot-de-vin en 1992 pour voter en faveur du Maroc pour l'organisation de la Coupe du monde 1998. La France, pays hôte et vainqueur de cette édition, n'est pas mise en cause.

L'Afrique du Sud aurait payé pour 2010

Cependant, le cas de l'édition 2010 est plus polémique. Chuck Blazer parle de plus de 10 millions de dollars versés par l'Afrique du Sud pour obtenir la Coupe du Monde chez elle.

Le ministre des sports Fikile Mbalula conteste cette accusation : "Nous démentons catégoriquement avoir versé à quiconque des pots-de-vin pour obtenir l'organisation de la Coupe en 2010."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne