Fifa : Michel Platini se dit blanchi

France 2

Michel Platini, l'ancien président de l'UEFA, serait mis hors de cause par la justice suisse. Il avait été suspendu de ses fonctions par la Fifa en raison d'un paiement sans contrat écrit de près de 2 millions d'euros.

Trois ans après, l'affaire Platini est relancée. En l'état actuel de l'enquête, l'ancien patron du football européen ne devrait pas être inquiété par la justice suisse. C'est ce qui a été indiqué par courrier à ses avocats. Michel Platini conserve néanmoins son statut de témoin assisté suite à l'enquête ouverte pour des soupçons de corruption à l'encontre de Sepp Blatter, l'ancien président de la Fifa.

Platini a toujours crié au complot

Entre 1998 et 2002, Michel Platini conseille Sepp Blatter et touchera 1,8 million d'euros pour ces travaux. Mais le versement a lieu en 2011, sans contrat écrit. Michel Platini a toujours crié au complot orchestré par Sepp Blatter. Parallèlement à l'enquête pénale, la justice sportive l'a suspendu jusqu'en octobre 2019 de toute activité liée au football. Platini demande aujourd'hui que la sanction soit levée. L'homme est rancunier et revanchard, mais il n'est pas encore sorti d'affaire. Ce 26 mai, le procureur suisse précise que l'enquête n'est pas définitivement terminée. La Fifa, elle, reste ferme concernant la suspension de l'ancien dirigeant.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne