Corruption à la Fifa : la Russie et le Qatar pourraient perdre l'organisation des Mondiaux

Un logo de la Fifa, au siège de l\'instance, à Zürich (Suisse), le 27 juillet 2012.
Un logo de la Fifa, au siège de l'instance, à Zürich (Suisse), le 27 juillet 2012. (SEBASTIEN BOZON / AFP)

Le président indépendant du comité d'audit et de conformité de la Fifa a évoqué cette possibilité, dimanche, s'il était prouvé que l'attribution des Coupes du monde 2018 et 2022 était due à des achats de voix.

Le scandale de corruption à la Fifa pourrait avoir des conséquences énormes. La Russie et le Qatar pourraient perdre l'organisation des Coupes du monde 2018 et 2022, a indiqué à un journal suisse le président indépendant du comité d'audit et de conformité de la Fifa, Domenico Scala, dimanche 7 juin. "Si s'il était prouvé que les attributions au Qatar et à la Russie ont uniquement résulté de l'achat de voix, alors ces attributions sont susceptibles d'être invalidées, a-t-il déclaré au SonntagsZeitung. Pour l'heure, ces preuves n'ont pas été apportées."

Dans la ligne de mire des enquêteurs

Les deux pays démentent avoir commis la moindre malversation dans le processus d'attribution de l'organisation des Coupes du monde 2018 et 2022, qui ne font pas, pour l'instant l'objet de poursuites de la part de la justice américaine.

Un responsable de l'administration judiciaire américaine a cependant indiqué mercredi, sous couvert d'anonymat, que les procédures d'attribution en décembre 2010 des deux prochaines Coupes du monde étaient dans la ligne de mire des enquêteurs.

 

Vous êtes à nouveau en ligne