Chantage présumé contre Mathieu Valbuena : Djibril Cissé ressort libre de sa garde à vue

Djibril Cissé a été entendu le 13 octobre dans une affaire de tentative d\'extorsion de fonds contre Mathieu Valbuena.
Djibril Cissé a été entendu le 13 octobre dans une affaire de tentative d'extorsion de fonds contre Mathieu Valbuena. (FRANCK FIFE ET DENIS CHARLET / AFP)

Djibril Cissé était entendu, avec trois autres personnes, dans le cadre d'une affaire d'extorsion de fonds contre son ancien coéquipier à Marseille et en équipe de France.

Le footballeur Djibril Cissé est sorti libre de sa garde à vue, mardi 13 octobre, en fin d'après-midi, a indiqué le parquet de Versailles. Il avait été arrêté dans la matinée à Paris pour être entendu, avec trois autres personnes, dans le cadre d'une affaire d'extorsion de fonds contre son ancien coéquipier à Marseille et en équipe de France, Mathieu Valbuena.

Toutefois, les premiers éléments de l'enquête laissaient à penser que l'ex-international tricolore était "de bonne foi et devrait être rapidement mis hors de cause". Djibril Cissé a rapidement réagi sur son compte Twitter :

Des interpellations dans les Bouches-du-Rhône et dans l'Oise

Djibril Cissé n'était pas considéré comme l'initiateur du chantage présumé, mais connaît les autres personnes interpellées. Celles-ci sont toujours en garde à vue mardi soir, selon une source judiciaire. Interpellées dans les Bouches-du-Rhône et dans l'Oise, elles sont soupçonnées d'être les donneurs d'ordre et d'avoir fait chanter Mathieu Valbuena, affirmant avoir été en possession d'une "sextape" qu'il aurait tournée avec sa compagne. L'existence de cette vidéo n'est d'ailleurs pas avérée.

Vous êtes à nouveau en ligne