Après une première sélection remarquée chez les Bleus, Tanguy Ndombele devient l'un des espoirs de l'équipe de France

Tanguy Ndombele lors du match France-Islande, le 11 octobre 2018 à Guingamp (Côtes-d\'Armor).
Tanguy Ndombele lors du match France-Islande, le 11 octobre 2018 à Guingamp (Côtes-d'Armor). (FRANCK FIFE / AFP)

Le milieu de terrain lyonnais de 21 ans a fait sa grande première en équipe de France jeudi soir face à l'Islande, et a de bonnes chances pour entrer à nouveau sur le terrain mardi face à l'Allemagne en Ligue des Nations.

Sa performance a été éclipsée par le show de Kylian Mbappé, mais Tanguy Ndombele n’a pas loupé le coche pour sa grande première dans la sélection de l’équipe de France contre l’Islande (2-2), jeudi 11 octobre à Guingamp (Côtes-d'Armor). Le milieu de terrain lyonnais espère de nouveau entrer sur le terrain quelques minutes au Stade de France face à l’Allemagne, mardi 16 octobre en Ligue des Nations. "J’appréhendais un peu. Si ça s’est plutôt bien passé, tant mieux, et j’espère que je pourrais à nouveau porter le maillot surtout", a réagi Tanguy N’Dombele.

C’est simple : le milieu de terrain de l’Olympique Lyonnais pouvait difficilement faire mieux pour ses 25 premières minutes avec les champions du Monde. Face à l’Islande, son entrée a été déterminante : il a récupéré le ballon avant de le transmettre à Kylian Mbappé, auteur des deux buts de l'égalisation. Pas de raisons pour qu'il ne puisse pas porter le maillot des Bleus mardi : "Je ressemble un peu à certains joueurs ici. On m’a déjà comparé à N’Golo Kanté ou à Paul Pogba. Après je pense qu’on a des qualités similaires sur certains points. Je peux apporter mon jeu vers l’avant. Je pense que je suis bon dans la percussion, la qualité de passe. Après, je suis jeune, donc j’ai une certaine insouciance. J’ai moins de pression que les autres pour l’instant, je peux jouer plus libéré je dirais."

"Je peux repartir très vite"

Si Didier Deschamps a apprécié les enchainements, les passes vers l’avant, sa présence dans les duels, c'est parce que le joueurs a toutes les qualités demandées à un milieu de terrain. Tanguy Ndombele est aujourd’hui une valeur sûre de la Ligue 1, encore totalement inconnu il y a un peu plus d’un an, en aout 2017 : il évoluait à l'Amiens SC, tout juste promu dans l’élite. Il avoue, l’équipe de France n’était pas forcément imaginable pour lui il y a trois ou quatre saisons : "C’était vraiment passable. Après, je prends les choses avec du recul, je me dis que si je suis là aujourd’hui c’est que 'je l’ai mérité', mais une carrière, ça va vite dans les deux sens : aujourd’hui je suis arrivé vite, mais je peux repartir aussi très vite. Il faut toujours rester concentré, être sûr de soi et montrer ce qu’on sait faire."

Tout le monde veut jouer, après moi je reste à la disposition du coach. Que je rentre ou que je ne rentre pas, il n’y aura pas d’états d’âme.Tanguy Ndombeleà franceinfo

Plutôt réservé, Tanguy Ndombele apporte encore plus de concurrence dans un secteur ou l’équipe de France dispose déjà de nombreuses options. Blaise Matuidi, son coéquipier en Equipe de France, estime qu’il est sur le bon chemin : "C’est quelqu’un d’assez calme et de discret dans la vie, c’est bien, c’est une qualité. Sur le terrain, il exprime tout son potentiel et son talent. Qu’il continue ainsi." Bon élève, Tanguy Ndombele assure être là pour apprendre. Il a surtout montré que depuis quelques temps, il apprenait bien plus vite.

Vous êtes à nouveau en ligne