Alex Ferguson, l'entraîneur historique de Manchester United, prend sa retraite

L\'entraîneur de Manchester United, Alex Ferguson, le 22 avril 2013 au stade d\'Old Trafford, à Manchester (Royaume-Uni).
L'entraîneur de Manchester United, Alex Ferguson, le 22 avril 2013 au stade d'Old Trafford, à Manchester (Royaume-Uni). (PAUL ELLIS / AFP)

Il entraînait les Red Devils depuis 26 ans. Avec eux, il a tout gagné. 

Après vingt-six ans passés à entraîner le club de foot de Manchester, Sir Alex Ferguson va prendre sa retraite, a annoncé le club britannique mercredi 8 mai. "J'ai longuement pensé à cette décision de prendre ma retraite, je ne la prends pas à la légère. C'est le bon moment", a déclaré l'Ecossais dans un communiqué.

Agé de 71 ans, l'emblématique entraîneur achève sa carrière sur un nouveau succès, en remportant le 13e titre de champion d'Angleterre de Manchester sous sa direction. Il a également remporté deux Ligues des champions avec les Red Devils (1999 et 2008).

Après une modeste carrière de joueur en Ecosse et une première expérience d'entraîneur à Aberdeen couronnée par un sacre européen, Ferguson était arrivé à Manchester United en 1986. Il a fait de ManU le club le plus titré du football anglais avec vingt titres de champion, le dernier remporté il y a quinze jours. "Il était important pour moi de laisser le club dans la meilleure situation possible et je crois que c'est le cas", a expliqué Ferguson.

Sèche-cheveux, chewing-gum et lancer de chaussure

Ferguson restera dans l'histoire du football comme celui qui a lancé la fabuleuse génération des Fergie Babes (Beckham, Scholes, Neville, Giggs...), qui a (re)lancé Eric Cantona et qui a permis à MU de dépasser son rival Liverpool au nombre de titres remportés. Il restera aussi dans la légende pour son lancer de chaussure sur David Beckham, dans un vestiaire en 2003, son surnom de hairdryer (sèche-cheveux) pour ses colères dans les vestiaires, et pour les chewing-gums qu'il mâchait consciencieusement près de son banc de touche. La vidéo où il le perd alors qu'il invectivait le quatrième arbitre restera aussi dans sa légende : 

Le club s'est engagé à donner le nom de son successeur dans les deux jours. On souhaite bien du courage aux Mourinho, Moyes, Solskjaer pressentis, car la statue du commandeur sera toujours là. D'ailleurs, la statue en bronze massif de Sir Alex trône déjà devant OldTrafford, le stade de ManchesterUnited