Affaire Blatter-Platini : perquisition et saisie de documents au siège de la FFF

(C'est à la demande de la justice suisse que les locaux parisiens de la Fédération française de football ont été perquisitionnés © MaxPPP)

Le siège de la Fédération française de football qui se trouve boulevard de Grenelle dans le 15e arrondissement à Paris, a été perquisitionné mardi, par le parquet financier français, sur demande de la justice suisse, a indiqué mercredi le ministère public de la Confédération. La perquisition a été menée dans l'enquête pénale visant Joseph Blatter, l'ex-président de la FIFA.

Selon les autorités suisses, cette perquisition a permis de saisir des documents en lien avec le versement suspect de deux millions de francs suisses, effectué en 2011 par Joseph Blatter à Michel Platini, et qui fait partie l'enquête.  

A LIRE AUSSI ►►► Corruption à la FIFA : "procédure pénale" ouverte contre Sepp Blatter

La justice suisse a demandé à la France le 14 janvier dernier sa coopération dans cette affaire de corruption. Le procureur général suisse précise dans un communiqué publié ce mercredi que cette perquisition est liée à la procédure visant uniquement Sepp Blatter, l’ancien président de la FIFA qui fêtera demain ses 80 ans. Des documents ont été saisis, mais ni le nombre ni la nature des pièces n’ont été précisés.    

La Fédération française de football (FFF) avait donné son assentiment à cette perquisition. Le ministère public de la Confédération y a assisté. Une procédure pénale a été ouverte le 24 septembre 2015 contre l’ancien président de la FIFA, Joseph Blatter, pour soupçon de gestion déloyale et, subsidiairement, abus de confiance.