Scandale dans l'athlétisme : 800 athlètes suspectés de dopage

FRANCE 2

À trois semaines des championnats du monde, l'affaire révélée par des médias britanniques et allemands fait grand bruit.

Les palmarès des compétitions d'athlétisme sont-ils complètement faussés ? La question se pose depuis que des médias allemands et britanniques ont révélé que 800 athlètes étaient suspectés de dopage. À l'origine de cette révélation, une base de données qui regroupe les résultats de 12 000 échantillons sanguins détenus par la Fédération internationale.

Une "rigolade"

C'est un journaliste allemand qui a réussi à se procurer la liste. Aidé par un journal britannique et des chercheurs australiens, il conclut que sur les 5 000 athlètes testés entre 2001 et 2012, 800 présenteraient des valeurs sanguines suspectes ou hautement suspectes. Le document ne donne aucun nom, mais cible deux pays en particulier, la Russie et le Kenya. "Certaines valeurs sanguines étaient tellement extrêmes, tellement dangereuses qu'il est clair selon moi que l'EPO était utilisée. L'athlétisme est dans la même position aujourd'hui que l'était le cyclisme il y a vingt ans", explique le Dr Michael Ashenden. Face à ces accusations, la Fédération internationale d'athlétisme se defend de tout laxisme et parle de "rigolade".  

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne