Rugby : en charge de la lutte antidopage à la FFR, Christian Bagate dédouane les trois joueurs du Racing

Les deux ex-All Black Joe Rokocoko et Dan Carter
Les deux ex-All Black Joe Rokocoko et Dan Carter (REMY GABALDA GAIZKA IROZ / AFP)

Christian Bagate, chargé de la lutte antidopage à la Fédération française de rugby, assure que les rugbymen Dan Carter, Joe Rokocoko et Juan Imhoff, contrôlés positifs aux corticoïdes n'ont pas tric.

Des traces de corticoïdes ont été trouvées dans les échantillons des joueurs du Racing 92 Dan Carter, Joe Rokocoko et Juan Imhoff, à l'issue de la finale du Top 14 de rugby à Barcelone en juin, a appris vendredi 7 octobre Franceinfo, confirmant une information du journal L'Equipe.

Christian Bagate, chargé de la lutte antidopage à la Fédération française de rugby (FFR), est confiant : "Dans les trois cas, je n'ai pas de doute", a-t-il déclaré sur Franceinfo.

Selon lui, les joueurs, jusqu'à preuve du contraire, n'ont pas triché. "Tout ce qui a été fait, a été fait dans les règles. Les joueurs, eux-mêmes, lorsqu'ils ont été contrôlés, ont dit qu'ils avaient pris un produit", affirme-t-il.

Selon Christian Bagate, "les infiltrations périarticulaires" ne nécessitent pas d'autorisation d'usage thérapeutique. "Nous leur avons demandé d'avoir une déclaration d'usage lorsqu'ils utilisaient ces produits de façon à pouvoir prouver leur bonne foi", explique-t-il.

Les dirigeants du Racing 92 déclarent de leur côté que tout a été fait dans les règles. "On peut les croire, puisque j'en suis le garant. Dans les trois cas, je n'ai pas de doute", insiste Christian Bagate. 

"On peut les croire, puisque j'en suis le garant" - Christian Bagate, joint par Fabrice Abgrall
--'--
--'--

Vous êtes à nouveau en ligne