VIDEO. Une journée avec des hôtesses du Tour de France

BRUT

Dans la vie, elles sont infirmière, professeure des écoles, étudiante… L'été, ces anciennes Miss parcourent la France au rythme des étapes du Tour. Brut a passé une journée avec les hôtesses de podium du Tour de France.

Chaque jour, un rituel se répète : les vainqueurs du jour sont accueillis chacun leur tour par deux hôtesses qui leur remettent leur récompense avant de les embrasser sur la joue. Une tradition jugée "sexiste" par des militantes féministes allemandes de l'association She36 qui ont lancé une pétition demandant la "fin des hôtesses de podium" sur le Tour de France. Brut en a suivi quelques unes.

Une journée millimétrée

Avant de les voir sur le podium, les jeunes femmes ont une journée chronométrée où rien n'est à prendre au hasard. Le marathon débute toujours par une distribution de goodies aux personnes venues soutenir les coureurs. "Il faut être avenante (…), il ne faut pas avoir peur d'aller vers les gens", rappelle Caroline, miss Limousin 2014 et hôtesse sur le Tour. Une heure plus tard, les hôtesses vont aux rendez-vous sponsor. S'en suivent trois heures de route pour se rendre à l'étape du jour. Puis, elles procèdent aux préparatifs : maquillage, coiffure, etc. "Je sais qu'à la maison, il y a ma famille qui va attendre avec impatience devant la télé", se réjouit Myrtille.

Professeure des écoles, étudiantes, infirmière… Les jeunes femmes voient cette petite parenthèse comme un "job d'été".

Vous êtes à nouveau en ligne