VIDEO. L’œil de Jean-François Bernard sur le Tour de France : "Chute à l'avant"

FRANCEINFO / RADIOFRANCE

Le consultant de franceinfo pour le Tour de France 2017, Jean-François Bernard, est revenu, dimanche soir, sur la chute qui a eu lieu à une trentaine de kilomètre de l'arrivée lors de la 2e étape entre Düsseldorf (Allemagne) et Liège (Belgique).

Les jours se suivent et se ressemblent pour le Tour de France 2017. La deuxième étape, dimanche 2 juillet, entre Düsseldorf (Allemagne) et Liège (Belgique) a été le témoin d'une chute. Pas d'abandon cette fois-ci, contrairement à la veille, mais les favoris Romain Bardet (AG2R La Mondiale) et Christopher Froome (Sky) sont allés embrasser l'asphalte. La chute s'est produite à une trentaine de kilomètres de l'arrivée dans un rond-point rendu glissant par la pluie.

"Il faut savoir qu'il y a beaucoup plus de danger, maintenant, devant", explique, dimanche soir, Jean-François Bernard, consultant pour franceinfo sur le Tour. "Avant, les chutes avaient souvent lieu à l'arrière du peloton", poursuit le consultant.

Pour Jean-François Bernard, "il n'y a pas de la place pour tout le monde devant". La chute massive du peloton n'a pas fait de dégâts, hormis quelques égratignures, mais "voilà comment on peut perdre le tour, en courant devant, donc ce n’est pas toujours la règle d’être toujours devant", conclut l'ex-coureur cycliste professionnel.

Vous êtes à nouveau en ligne