Tour de France : Romain Bardet est "un homme du Tour" selon Christian Prudhomme

FRANCEINFO

Invité de Jérôme Cadet dans "Les Informés du Tour", lundi 9 juillet sur franceinfo, le directeur du Tour de France estime que Peter Sagan est "la star du peloton" et Romain Bardet "un homme du Tour".

À l'occasion du contre-la-montre par équipes de Cholet lundi 9 juillet, la 3e étape du Tour, le directeur du Tour Christian Prudhomme est revenu sur deux des grandes stars de cette édition 2018. Il était l'invité des Informés du Tour sur franceinfo.

Peter Sagan : "la star du peloton"

Le Slovaque Peter Sagan est l'actuel maillot jaune, c’est l’assurance d’une exposition plus grande pour la course. "C’est la star du peloton" estime même Christian Prudhomme. "C’est quelqu’un qui fait du bien au cyclisme, qui est sympa, fantasque, de son temps, qui plaît aux jeunes. Et puis c’est un champion formidable. Triple champion du monde, multiple vainqueur d’étapes sur le Tour, cinq fois maillot vert. Il fait du bien, c’est certain !"

Peter Sagan a toujours une formule, quelque chose pour faire rire les gens, il a toujours le sourire.

Christian Prudhomme

à franceinfo

Romain Bardet : "un homme du Tour"

Un Français peut-il gagner le Tour de France 2018 ? Les regards sont orientés vers Romain Bardet. "Quand on fait deux fois de suite un podium du Tour de France, c’est qu’on est un homme du Tour", estime Christian Prudhomme. "Romain Bardet inspire confiance à son équipe. Il a une équipe solide. D’ailleurs l’un des points d’interrogation pour le résultat de ce lundi 9 juillet, c’est l’état de santé de Silvan Dillier, son coéquipier qui a chuté et qui est l’homme de main, l’homme de base du chrono par équipes, puisqu’il a été deux fois champion du monde par équipes", détaille le directeur du Tour.

Est-ce la bonne année pour Romain Bardet ? "On le saura dans trois semaines", tranche le spécialiste. "Ce qui est certain, c’est que tout est fait pour que ce soit la bonne année du côté d’AG2R La Mondiale, je le crois vraiment. Après, la dernière marche est toujours la plus rude à gravir."

Vous êtes à nouveau en ligne