Tour de France : nouvelle étape de montagne

France 2

Les cyclistes du Tour de France se sont élancés ce dimanche 9 juillet pour la 9e étape de la course, en pleine montagne, entre Nantua (Ain) et Chambéry (Savoie). Grégory Naboulet est sur place.

Verra-t-on un coureur français s'illustrer au cours de cette 9e étape du Tour de France, à l'image de Lilian Calmejane ce samedi ? "Aucun doute là-dessus, puisque 11 coureurs français ont déjà pris la bonne échappée. Parmi eux, de sacrés clients : notamment Thibaut Pinot, Pierre Rolland, Tony Gallopin, Warren Barguil, Alexis Vuillermoz pour ne citer qu'eux", énumère le journaliste Grégory Naboulet, en direct de Nantua (Ain), d'où les cyclistes se sont élancés ce dimanche. "C'est vrai que c'est l'étape reine de ce Tour de France 2017 : il y a sept ascensions, trois cols classés hors catégorie, 4 600 mètres de dénivelée", explique-t-il.

Chute du Néerlandais Robert Gesink

Et d'ajouter : "La chaussée est détrempée, il y a déjà eu plusieurs chutes ce matin, dont une plutôt grave qui a entraîné l'abandon de deux coureurs, notamment Robert Gesink, qui a terminé 2e de l'étape d'hier. Les favoris attendent aussi cette étape pour en découdre : pourquoi pas dans le Mont du Chat, qui sera l'ultime ascension du jour, peu avant 16 heures [...] Il faudra être bon descendeur pour se distinguer aujourd'hui. Sur une étape comme celle-ci, le Tour ne se gagne pas, mais il peut à coup sûr se perdre", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne