Tour de France : Le Teil reprend son souffle

France 3

La commune du Teil en Ardèche, frappée par un séisme il y a moins d’un an, accueille la 6ème étape du Tour de France. 

Pour les coureurs, c’est un départ comme les autres. Mais pour les habitants de la commune du Teil (Ardèche), cette 6eme étape du Tour de France a une saveur particulière. En effet, la commune a été frappée l’hiver dernier par une catastrophe naturelle. "C’est extraordinaire après tout ce qu’on a vécu, ça donne un renouveau", se réjouit une habitante. "Déjà qu’on soit connu, car beaucoup de gens ne savent pas qu’on a eu un séisme. Pour nous aider, nous motiver et nous donner du baume au coeur", commente une autre.

Une ville à reconstruire

Le maire de la ville, Olivier Pévérelli, voit l’effervescence du Tour comme "un symbole du redémarrage de la ville". Mais le traumatisme est toujours là. Un quart des habitants de la commune ont été sinistrés par le séisme. Aujourd’hui encore, le clocher de la ville menace de s’effondrer et la facture totale des travaux à effectuer dans la ville avoisine selon le maire les 200 millions d’euros. Pour autant, la petite commune ardéchoise n’a pas dit son dernier mot : les maisons abandonnées brillent désormais des couleurs du Tour.

Comme les habitants du Teil, Julian Alaphilippe a lui aussi repris son souffle et se veut optimiste pour l'étape du jour, une étape de montagne avec une arrivée sur le Mont Aigoual (Gard), à 1567 mètres d'altitude. Il doit rebondir après les récentes péripéties qu'il a connu. "Ça a été une erreur de commise de la part de l’équipe, on respecte la décision. Il reste encore beaucoup d’opportunités de se faire plaisir, c’était un honneur de porter le maillot et de le défendre", a-t-il relativisé ce matin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne