Tour de France : la route s'élève

FRANCE 2

La huitième étape du Tour de France débute ce samedi 8 juillet. Les choses sérieuses vont-elles réellement commencer ? Quelques difficultés sont au programme. Plus d'explications avec Grégory Naboulet.

Cette huitième étape est une étape pour les baroudeurs, reste à savoir si Chris Froome va devoir réagir. "Disons que Christopher Froome se méfie davantage de l'étape de demain. Aujourd'hui il a même avoué à demi-mot qu'il serait prêt à céder temporairement son maillot jaune, à condition que ce ne soit pas à un adversaire direct. Il est vrai que cette étape est taillée pour les baroudeurs, les adeptes d'une échappée au long cours. 187,5 kilomètres au départ de Dole jusque dans le Jura. Il y a trois ascensions au programme. Et fait important, il va faire très chaud sur les routes du Tour, plus de 35 degrés", explique Grégory Naboulet.

197 coureurs au départ

Et d’ajouter : "Durant une journée comme celle-là, les coureurs doivent boire entre cinq et six litres d'eau. Les directeurs sportifs peuvent même leur donner des poches de glace pour que les sportifs les placent sous leur maillot afin de faire redescendre la température du corps. Ce matin 197 coureurs sont au départ. La route s'élève sur le Tour de France. Et lorsque la route s'élève, on commence à y voir plus clair"

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne