Tour de France : la dernière étape de montagne

FRANCE 3

Jeudi 20 juillet se dispute la dernière étape de montagne entre Briançon (Hautes-Alpes) et le col de l'Izoard. Une étape vertigineuse.

Pour bien apprécier une descente de col sur le Tour de France, il faut être aux premières loges. Un exercice d'équilibriste particulièrement apprécié des spectateurs. "On les voit mieux. Ils serrent les freins très très fort. On est sûr de les voir", explique l'un d'entre eux. Il suffit d'une perte de contrôle et c'est la glissade assurée.

Une descente à haut risque

"Depuis un moment, ils ont de plus en plus de mal à faire la différence dans les montées. C’est vrai que l'on voit une prise de risque plus conséquente dans les descentes. Mais cela fait partie du cyclisme. Ce n'est pas un sport aseptisé", explique Thierry Gouvenou, directeur technique de la compétition. Le Tour de France se joue parfois sur ces coups du sort. Chaque année, ces exercices de funambules font le bonheur des spectateurs. Jeudi 20 juillet après-midi, les descendeurs seront au rendez-vous dans cette étape de montagne pour donner le vertige aux passionnés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne