Tour de France : le bouquet pour Quintana, les pois pour Bardet et le jaune toujours sur les épaules d'Alaphilippe à Valloire

Nairo Quintana remporte en solitaire la 18e étape du Tour de France à Valloire, jeudi 25 juillet 2019.
Nairo Quintana remporte en solitaire la 18e étape du Tour de France à Valloire, jeudi 25 juillet 2019. (MARCO BERTORELLO / AFP)

Les coureurs ont franchi trois cols à plus de 2 000 mètres d'altitude pour cette arrivée à Valloire (Savoie), dans les Alpes.

Nairo Quintana a magistralement remporté en solitaire, jeudi 25 juillet, la 18e étape du Tour de France à Valloire (Savoie). Le coureur colombien de la Movistar a devancé le Français Romain Bardet (AG2R La Mondiale) de plus d'une minute et trente secondes au terme de cette première grande étape alpine, qui passait notamment par le col d'Izoard et le Galibier.

Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) a lui conservé son maillot jaune en résistant, dans le final, aux attaques des autres favoris du Tour, à l'exception d'Egan Bernal (Ineos), parti seul dans le Galibier et qui est le grand gagnant de la journée au classement général. Le prodige colombien est le nouveau dauphin d'Alaphilippe au classement général (à 1'30'').

Derrière Alaphilippe, ça s'est encore resserré

Romain Bardet pourra lui se consoler puisqu'il endosse, pour la première fois de sa carrière, le maillot à pois du meilleur grimpeur. Quant à Thibaut Pinot, pas dans un grand jour mais suffisamment fort pour aller chercher Geraint Thomas au sommet du Galibier, il perd une place au classement général et se retrouve désormais cinquième.

Les quatre poursuivants de Julian Alaphilippe (Bernal, Thomas, Kruijswijk et Pinot) se tiennent plus que jamais dans un mouchoir de poche (vingt secondes) alors qu'il reste deux grosses étapes alpines qui décideront du vainqueur de cette Grande Boucle 2019, vendredi et samedi.

Vous êtes à nouveau en ligne