Le vélo électrique s'impose dans les trajets du quotidien

FRANCE 3

À l'occasion de la Fête du vélo, France 3 est allée à la rencontre des nombreux utilisateurs de vélos électriques pour comprendre leur engouement.

La fête du vélo se tient ce weekend du 6 et 7 juin partout en France. Chaque jour, Bénédict avale des kilomètres de bitume parisien, avec pour seul moyen de locomotion, un biporteur électrique qui lui permet de transporter tout, y compris sa femme et ses enfants. Pour lui, comme pour de nombreux autres Français, le vélo électrique s'est imposé dans les trajets du quotidien. Surtout quand il s'agit de monter les côtes. "On pédale beaucoup moins fort parce qu'on a une assistance électrique, donc à partir du moment où on commence à pédaler, il y a le petit moteur qui commence à tourner", explique-t-il.

Un intérêt financier

Il suffit donc de garder le pied sur la pédale pour garder le rythme, sans transpirer. Mais le choix de ce type de vélo permet aussi de ne pas avoir à acheter une voiture, et devoir payer le carburant, l'assurance et les parkings. En quelques mois, on peut donc amortir le coût d'un vélo haut de gamme. D'autant plus que la municipalité parisienne subventionne un tiers du prix d'achat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne