Le Tour reprend la route après une journée de repos

(L'équipe Movistar à l'entraînement pendant la journée de repos © Maxppp)

Après une journée de relâche, les coureurs reprennent la route pour une étape de 187 km entre Besançon et Oyonnax. La bataille pour le podium va se poursuivre avec des Français motivés.

"Aujourd'hui tous les rêves sont possibles ", lance Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France à l'approche de la deuxième partie de la Grande Boucle. Car plus que jamais, après les abandons d'Alberto Contador et de Chris Froome, le Tour de France est ouvert. Vincenzo Nibali est pour le moment confortablement installé en tête de la course avec 2'23 d'avance sur Richie Porte et 2'47 sur Alejandro Valverde. 

L'Australien Richie Porte, désormais leader de la Sky, attend avec impatience l'arrivée de la haute montagne avec les Alpes et les Pyrénées en ligne de mire. Les Sky entendent ainsi harceler l'actuel maillot jaune. Et pour le faire ils pourront, pourquoi pas, compter sur des alliés de circonstances. L'équipe Movistar de Valverde a tout intérêt à attaquer les Astana pour les déposséder de ce maillot jaune.

Entraînement en chambre surchauffée

Mais d'autres ont également le regard tourné vers ces trois marches du podium. Les Français ont cette année une belle chance ce Tour est également marqué par la bonne performance des Français. Ils sont quatre dans le Top 10 et peuvent espérer mieux. Pourquoi pas un podium à Paris. Romain Bardet ou Thibaut Pinot ont une vraie belle carte à jouer. Tous les rêves sont possibles...

Mardi, lors de la journée de repos, les coureurs n'ont pas chômé. Au programme pour eux, des sorties à vélo histoire de garder le rythme, un peu de sieste et du repos. Les Sky ont eu droit à un programme particulier avec une séance de home trainer dans une chambre surchauffée. Un moyen de s'acclimater au chaleurs annoncées après dix jours dans le froid et la grisaille.

Sagan veut son étape

Les mécanos, eux non plus, n'ont pas eu trop le temps de se reposer. Le programme a été chargé pour eux avec, dans toutes les équipes, un nettoyage en règle des machines et une révision totale du matériel. De quoi repartir sur de bonnes bases à l'approche des Alpes.

L'étape de reprise après cette journée de relâche va emmener le peloton à Oyonnax au départ de Besançon. Plusieurs difficultés sont attendues dans cette étape vallonnée avec quatre côtes en toute fin de parcours. Une étape de 187 km qui pourrait profiter aux échappés. Ou à un certain Peter Sagan qui n'a toujours pas remporté d'étape sur ce Tour même si cela est passé très près à Nancy.  

 

Vous êtes à nouveau en ligne