Floyd Landis condamné pour piratage informatique d'un laboratoire antidopage

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

L'ex-coureur cycliste américain Floyd Landis, vainqueur du Tour de France 2006, a été condamné par le tribunal correctionnel de Nanterre en marge de l'affaire d'espionnage de Greenpeace par EDF. Il était accusé d'avoir piraté le système informatique du Laboratoire national de dépistage du dopage (LNDD).

Un procès pour deux condamnations. En condamnant EDF pour le piratage informatique de Greenpeace, le tribunal correctionnal de Nanterre en a profité pour infliger une lourde condamnation à l'ancien cycliste américain Floyd Landis, vainqueur déchu du Tour de France 2006 pour dopage. L'affaire n'a rien à voir, mais elle a été découverte à l'occasion de l'enquête sur le dossier EDF-Greenpeace, car le cycliste et les nervis de l'électricien ont utilisé les services du même pirate informatique.

Floyd Landis écope de 12 mois de prison avec sursis pour avoir piraté le réseau informatique du laboratoire national de dépistage du dopage (LNDD). Son entraîneur, Arnie Baker, se voit infliger la même peine. Les deux hommes ne se sont pas déplacés au procès. Ils devront payer solidairement avec d'autres protagonistes la somme de 75.000 euros de dommages et intérêts au laboratoire.

Le coureur et son entraîneur ont voulu tenter une manipulation contre le LNDD, car ce laboratoire a été à l'origine de la chute de Landis en le confondant par ses analyses.

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne